Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Cognac : voyage au coeur d'un escadron de drones

-
Par , France Bleu La Rochelle

Sur la base aérienne 709 de Cognac-Châteaubernard, l'escadron de drones monte en puissance. Deux drones Reaper, de conception américaine, sont actuellement basés à Cognac. Quatre autres sont stationnés au Niger. L'"Escadron 1/33 Belfort" doublera en 2019 avec six nouvelles machines sans pilotes.

Un drone Reaper dans son hangar (photo d'archives)
Un drone Reaper dans son hangar (photo d'archives) © Radio France - Pierre MARSAT

Châteaubernard, France

Un drone militaire, c'est un avion sans pilote de 20 mètres d'envergure, pour un poids de 4 tonnes. On est loin du jouet qu'on offrira à Noël ou des drones destinés à la télévision ou au cinéma ! Avec un moteur de 900 chevaux, il peut atteindre des altitudes d'avions de ligne, et il transite à cette hauteur. Le MQ 9 Reaper (pour "faucheuse" en américain) est équipé d'une boule optronique, reliée à un transmetteur satellite (le "nez" du drone, qui le fait un peu ressembler à une baleine). C'est une caméra qui permet de surveiller, à plusieurs kilomètres de distance, une zone plus ou moins suspecte.

Un cockpit et une salle de renseignement

Un drone Reaper est piloté depuis le sol par quatre membres d'équipage. Dans le cockpit, un (ou une) pilote et un opérateur capteur chargé de diriger la caméra et son laser permettent de progresser dans la zone à surveiller. Dans un autre bâtiment, juste à côté, c'est la salle de renseignement et d'analyse vidéo, avec un opérateur image et un officier du renseignement. Le drone effectue une mission de huit heures. Les quatre membres d'équipage sont remplacés toutes les deux heures. La salle de renseignement est en liaison informatique avec les autorités militaires du poste de commandement. Les informations et les ordres se répondent dans un tchat dédié. Les drones Reaper sont destinés à frapper des cibles précises, puisque le Ministère de la Défense vient d'accepter récemment qu'ils soient armés.

Reportage sur l'escadron de drones de la BA 709

Interview du Colonel Arnaud Gary, commandant la base aérienne 709 de Cognac-Châteaubernard

Choix de la station

France Bleu