Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

La collecte de la Banque Alimentaire essentielle face à la hausse des bénéficiaires dans l'Yonne

-
Par , France Bleu Auxerre

La Banque alimentaire lance sa grande collecte nationale ce vendredi : dans l'Yonne, plus de 600 bénévoles sont mobilisés tout le week-end pour récupérer les dons de denrées alimentaires à la sortie des supermarchés.

600 bénévoles sont mobilisés dans l'Yonne pour la collecte nationale cette année
600 bénévoles sont mobilisés dans l'Yonne pour la collecte nationale cette année © Radio France - Xavier Grumeau

Du sucre, des produits d'hygiène pour bébé, des conserves de viande et de poisson : cette année encore, la Banque alimentaire a besoin de vos dons pour venir en aide à 5000 bénéficiaires de l'aide alimentaire dans l'Yonne. Un chiffre que l'association voit grimper depuis l'automne et qui risque selon elle d'augmenter encore dans les prochains mois au vu de la conjoncture. 

Un nombre de bénéficiaires en hausse

28 tonnes de denrées sont récoltées en moyenne par an dans l'Yonne sur ce week-end : "cela représente, comme au niveau national, environ 9% de ce qu'on distribue sur l'année", explique le responsable de l'antenne icaunaise, André Guyot. Pour cette édition 2020, "il faudrait récolter davantage", lance-t-il, car le nombre de bénéficiaires "augmente surtout depuis cet automne" dans les 26 associations approvisionnées par la Banque alimentaire. 

Timide signe d'espoir pour l'association : elle peut cette année réaliser la collecte dans une soixantaine de magasins, contre 53 l'an dernier, car le nombre de bénévoles est lui aussi en hausse. "On avait peur de manquer de bénévoles, et c'est finalement le contraire ! On a fait par exemple appel à la réserve civique pour la première fois et on a eu beaucoup de candidatures", précise André Guyot. Il espère donc voir mécaniquement grimper le volume de dons. 

Collecte chamboulée par les contraintes sanitaires

Au vu des contraintes sanitaires, l'organisation de la collecte a été repensée : les bénévoles sont équipés de masques et gants pour limiter les risques de contamination par le coronavirus. "D'ordinaire, on trie les produits par catégorie en magasin mais ça nécessite de nombreuses manipulations, ajoute le responsable de la Banque Alimentaire de l'Yonne. Cette fois, on va tout amener à l'entrepôt, ne rien toucher jusqu'au lundi, et faire le tri ensuite dans la semaine"

Le confinement et l'attestation de déplacement risquent-ils de décourager certains habitants de sortir faire leurs courses exprès pour la collecte ? André Guyot se veut serein et "attend de voir". Au niveau national, la Banque alimentaire a par ailleurs lancé une plateforme en ligne pour permettre d'offrir des "paniers virtuels" : du panier étudiant à six euros au chariot famille nombreuse à 137 euros, elle permet de faire un don depuis son ordinateur, qui sera redistribué ensuite dans la Banque Alimentaire la plus proche de chez soi.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess