Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Collecte de la banque alimentaire dans l'Indre : l'association espère que l'action des gilets jaunes ne gênera pas

vendredi 30 novembre 2018 à 4:01 Par Sarah Tuchscherer, France Bleu Berry

Ce week-end, c'est la collecte annuelle de la Banque alimentaire, un rendez-vous important pour l'association. Son président dans l'Indre demande aux gilets jaunes de "desserrer un peu l'étau" autour des supermarchés pour que les clients puissent donner.

Une collecte de la Banque alimentaire en Lorraine (illustration)
Une collecte de la Banque alimentaire en Lorraine (illustration) © Maxppp - Julio Pelaez

Châteauroux, France

Ce week-end (vendredi 30 novembre, samedi 1er et dimanche 2 décembre), des milliers de bénévoles de la Banque alimentaire seront présents dans les supermarchés pour recevoir des dons de nourriture et de produits d'hygiène, des dons ensuite redistribués à d'autres associations et aux CCAS (Centres Communaux d'Action Sociale). Pour cette collecte dans l'Indre, la Banque alimentaire a besoin de boîtes de conserve et de plats préparés, pas de produits frais car le temps de les ramasser et de les redistribuer, ils seraient perdus. Les produits d'hygiène et ceux pour les bébés sont aussi demandés. 

Un appel aux gilets jaunes

L'an passé, dans l'Indre, 50 tonnes avaient ainsi été récoltés. Le président de l'association Henri Gaignault espère atteindre, voire dépasser ce chiffre, mais face aux barrages mis en place ces derniers jours dans les zones commerciales, il confie une pointe d'inquiétude : "On est un peu inquiets cette année parce qu'on voit que le pouvoir d'achat est en baisse un peu partout, en plus l'action des gilets jaunes risque de gêner. Je souhaiterais que pour l'occasion, ce week-end, ils desserrent un peu l'étau parce que cette collecte profite également à des gens qui sont dans des situations difficiles". 

Au total en 2018, la Banque alimentaire de l'Indre aura distribué 370 tonnes de nourriture, soit l'équivalent de 900.000 repas. L'association a plusieurs projets, notamment le lancement d'une épicerie sociale itinérante dans le sud du département dans le secteur de Neuvy-St-Sépulchre et Ste-Sévère. Le projet devrait voir le jour au mois de février.