Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Collecte de la Banque alimentaire en Meurthe-et-Moselle : objectif 130 tonnes

jeudi 23 novembre 2017 à 18:48 Par Isabelle Baudriller, France Bleu Sud Lorraine

La Banque alimentaire organise vendredi 24 et samedi 25 novembre sa grande collecte nationale. En Meurthe-et-Moselle, 1.300 bénévoles vous attendront à l'entrée d'une centaine de magasins. Ils espèrent recueillir 130 tonnes de pâtes, huiles et autres conserves.

Geneviève Pupil, présidente de la Banque alimentaire de Meurthe-et-Moselle (2e à gauche) et des bénévoles
Geneviève Pupil, présidente de la Banque alimentaire de Meurthe-et-Moselle (2e à gauche) et des bénévoles © Radio France - Isabelle Baudriller

Ils seront reconnaissables à leurs gilets oranges à l'entrée d'une centaine de grandes et moyennes surfaces de Meurthe-et-Moselle : 1.300 bénévoles participent ce vendredi et ce samedi à la collecte organisée par la Banque alimentaire, comme partout en France. Jean-Marie sera à pied d’œuvre pour la deuxième année. "Déjà je dis bonjour aux clients, c'est la moindre des choses. Et puis, je leur remets un sac et leur explique qu'à leur sortie des courses, ils peuvent donner quelque chose pour ceux qui en ont besoin. J'essaie toujours d'avoir un dialogue, c'est quand même important."

Il n'y a pas d'obligation, il faut que ce soit fait avec le cœur" - Jean-Marie, bénévole

Donne qui peut donc. Donne qui veut : des pâtes, du sucre, de l'huile, des conserves, des plats cuisinés, des petits pots pour bébés. "Un premier tri des dons est effectué sur place, ce qui permet de gagner beaucoup de temps", explique Patrick Poiraudeau, l'un des responsables de la collecte, "parce qu'après, on a presque dix jours de travail dans nos locaux. On va trier environ 130 tonnes de denrées - c'est notre objectif cette année - et préparer des palettes qui seront stockées pour être distribuées les mois suivants".

L'entrepôt de stockage de la Banque alimentaire, à Vandoeuvre-lès-Nancy - Radio France
L'entrepôt de stockage de la Banque alimentaire, à Vandoeuvre-lès-Nancy © Radio France - Isabelle Baudriller

Lutte contre le gaspillage alimentaire

En Meurthe-et-Moselle, la Banque alimentaire fournit des produits à 80 associations partenaires (Croix-Rouge, Secours populaire, épiceries sociales, etc). En plus de cette collecte de denrées "sèches", les bénévoles effectuent la "ramasse" de produits frais. Chaque jour, huit camions quittent l'entrepôt, situé au marché de gros de Vandoeuvre-lès-Nancy, pour se rendre dans les grandes surfaces et collecter les produits frais invendus comme fruits et légumes, charcuterie, yaourts. "Nous luttons contre le gaspillage alimentaire pour aider les personnes en difficulté. Notre charte et nos statuts nous interdisent d'acheter des produits. Nous vivons uniquement des dons qui nous sont faits, via les collectes et les dotations de l'Union européenne", rappelle Geneviève Pupil, la présidente de la Banque alimentaire de Nancy et Meurthe-et-Moselle.

L'association, qui compte 88 bénévoles permanents, 7 personnes en service civique, 3 personnes détachées en mécénat et 12 salariés, a distribué l'an dernier 2.000 tonnes d'aide alimentaire dans le département.