Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : France Bleu partenaire des Restos du Cœur

Collecte des Restos du cœur : 133 tonnes pour la Drôme et l'Ardèche

-
Par , France Bleu Drôme Ardèche

Le bilan définitif de la collecte annuelle des Restos du coeur début mars est bien meilleur que prévu. 46 tonnes de denrées ont été offertes en Ardèche, 87 tonnes dans la Drôme.

Les étudiants en école de commerce ont collecté à eux seuls 4 tonnes
Les étudiants en école de commerce ont collecté à eux seuls 4 tonnes - Restos du coeur de la Drôme

C'est un soulagement pour les Restos du cœur. Au niveau national, selon les chiffres dévoilés ce mardi matin, 7800 tonnes de produits alimentaires ont été collectées lors de l'opération annuelle devant les supermarchés les 5, 6 et 7 mars dernier. En Drôme et en Ardèche, le bilan donne aussi le sourire aux bénévoles. 46 tonnes ont été collectées en Ardèche, en hausse de 14% et "avec les remerciements de ceux qui donnaient" explique le président ardéchois des Restos du cœur, Xavier Ryon. 

Un chariot de 237 euros offert dans la Drôme

La collecte atteint 87 tonnes dans la Drôme, en hausse de 20%, c'est un chiffre record. "On a eu peur d'avoir moins de dons avec la crise sanitaire et le couvre-feu à 18 heures" explique Yves Philiber. C'est le contraire qui s'est produit. "Les gens se sont sentis davantage concernés, se disant peut-être qu'avec la crise, ça pourrait leur arriver d'avoir besoin des Restos", enchaîne le président drômois des Restos. 

"J'ai vu un Monsieur qui nous a donné un chariot plein, il y en avait pour 237 euros ! Et puis, on a bénéficié du dynamisme des étudiants de l'école de commerce et de l'IUT de Valence. Les jeunes de l'école de commerce sont allés dans les points de vente où nos bénévoles n'étaient pas présents. A eux seuls, ils ont collecté quatre tonnes. C'est génial !"

Choix de la station

À venir dansDanssecondess