Société

Colmar : bientôt une taxe sur les locaux commerciaux vacants

Par Guillaume Chhum, France Bleu Alsace et France Bleu Elsass mardi 13 décembre 2016 à 5:00

La taxe sera mise en place le 1er janvier 2018
La taxe sera mise en place le 1er janvier 2018 © Radio France - Guillaume Chhum

Colmar veut diminuer le nombre de locaux commerciaux vacants dans son centre-ville. Elle va lancer à partir du 1er janvier 2018, une taxe pour les propriétaires qui laissent leurs locaux vides. L'objectif : que les locaux vacants trouvent plus vite preneurs, garder une image dynamique de la ville.

Il y a près de 8% de locaux commerciaux vacants dans le centre-ville de Colmar, contre 14% au niveau national. C'est tout de même trop pour Gilbert Meyer. Le maire souhaite inciter les propriétaires de ces locaux à accueillir de nouveaux commerçants locataires. Avec cette taxe sur les locaux commerçants vacants, l'objectif est de donner une image dynamique du centre et ne pas laisser des locaux vides trop longtemps, ils dénaturent un peu le paysage. Un point qui a été discuté ce lundi soir en conseil municipal et qui sera étudié de plus près, dès l'année prochaine.

Commerçants favorables, propriétaires plus frileux

Cette taxe devrait-être calculée sur les mêmes bases que la taxe d'habitation. Elle devrait-être de 15% sur une année. Elle doit-être mise en place le 1er janvier 2018. Mais avant cela, la mairie doit faire l'état des lieux des locaux vacants, rencontrer les propriétaires pour trouver des solutions, avant de mettre la main à la poche.

Vincent Houllé le président des Vitrines de Colmar favorable à cette taxe  - Radio France
Vincent Houllé le président des Vitrines de Colmar favorable à cette taxe © Radio France - Guillaume Chhum

"Si je lance cette taxe, ce n'est pas pour créer une recette supplémentaire, mais pour mobiliser les propriétaires à réfléchir autrement, pour mettre fin à cette situation," précise le maire de Colmar, Gilbert Meyer. Du côté des commerçants, on voit cette taxe d'un bon œil. Pour Vincent Houllé, le président des Vitrines de Colmar : " Ce qui est important, c'est de mettre autour de la table les propriétaires et les investisseurs, pour réfléchir à baisser les loyers et baisser le nombre de locaux vacants dans le centre-ville."

Du côté des propriétaires, Dominique Grunenwald appartient à la majorité de Gilbert Meyer, mais en tant que président du syndicat des propriétaires d'immeuble dans le centre-Alsace, il émet quelques réserves. "Il ne faut pas braquer les propriétaires avec cette taxe, mais plutôt travailler avec eux, pour trouver des solutions," explique l'élu.

Il y aurait 20 à 30 locaux commerciaux vacants dans le centre-ville de Colmar.

Reportage de Guillaume Chhum sur cette taxe sur les locaux commerciaux vacants