Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Colmar : l'ESAT permet aux personnes en situation de handicap de travailler et d'être autonomes

lundi 18 juin 2018 à 21:28 Par Guillaume Chhum, France Bleu Alsace et France Bleu Elsass

Les locaux de l'ESAT Saint-André de Colmar ont été inaugurés ce lundi matin, dans la zone industrielle nord. L'établissement et service d'aide par le travail emploie 51 personnes. Cela permet aux personnes en situation de handicap de travailler et d'être autonomes.

Dans les ateliers de sous-traitance de l'ESAT de Colmar
Dans les ateliers de sous-traitance de l'ESAT de Colmar © Radio France - Guillaume Chhum

Colmar, France

Des nouveaux locaux flambants neufs pour l'ESAT Saint-André de Colmar . L'établissement, qui fait travailler des personnes en situation de handicap a quitté Wintzenheim  il y a un an, pour la zone industrielle nord de la cité de Bartholdi. 2.000 mètres carrés au total où de multiples activités, de sous-traitance notamment, sont réalisées. Objectif : que les personnes travaillent et soient autonome

51 personnes en situation de handicap travaillent à l'ESAT Saint-André 

51 personnes en situation de handicap travaillent tous les jours, certaines sont au 35 heures, d'autres travaillent un peu moins. 

L'ESAT de Colmar travaille pour 25 entreprises. Il fait de la sous-traitance industrielle avec de l'emballage, de l'assemblage, il y a aussi des activités de repassage et d'entretien d'espaces verts, avec une équipe de 5 ouvriers. 

Malika emballe les couverts pour une grande chaîne de pizzerias à domicile  - Radio France
Malika emballe les couverts pour une grande chaîne de pizzerias à domicile © Radio France - Guillaume Chhum

Nous travaillons à notre rythme, nous n'avons pas le stress comme dans d'autres entreprises," Malika travaille dans l'emballage de couverts 

Cet établissement fonctionne comme une entreprise ordinaire, sauf que les personnes en situation de handicap sont très encadrées. " Il y a un moniteur pour dix ouvriers qui les accompagnent dans chaque geste quotidien au travail. Il y a aussi une assistante sociale, une psychologue pour les aider dans leurs difficultés. Il y a aussi un service d'animation et de formation pour les aider à progresser. Sans les ESAT de nombreuses personnes auront des difficultés pour trouver un emploi dans le milieu ordinaire," explique Fanny Géa, la directrice de l'ESAT de Colmar.

L'ESAT permet aux personnes d'occuper un emploi adapté à leur handicap, d'avoir un salaire d'être autonomes .4 ouvriers se rendent tous les jours dans l'établissement par leurs propres moyens. 

Le taux de chômage chez les personnes handicapées est de 19%, soit deux fois plus que le taux global

ECOUTEZ - Le reportage sur l'ESAT de Colmar