Infos

Colmar : la chasse aux corbeaux paye, plus de 20% de nids en moins sur trois ans

Par Guillaume Chhum, France Bleu Alsace, France Bleu Elsass et France Bleu vendredi 14 octobre 2016 à 5:00

Illustration de la chasse aux corbeaux à Colmar
Illustration de la chasse aux corbeaux à Colmar © Maxppp - Julio Pelaez

La ville de Colmar parle de chiffres encourageants :la présence des corbeaux dans la ville est en recul. Le nombre de nids a baissé de plus de 20% en trois ans. La campagne d'éradication menée depuis 2013 a été payante. Les efforts ont été multiples : élagages d'arbres, piégeages, tirs.

Les chiffres sont encourageants et les efforts doivent se poursuivre. C'est en substance ce que l'on peut retenir de la réunion publique qui s'est tenue ce jeudi soir à Colmar, à propos des premiers résultats de la campagne menée depuis trois ans, pour l"éradication des corbeaux.

Plus de 20% de nids en moins sur trois ans et plus de 2 500 corvidés tirés depuis 2013

La mairie n'a pas ménagé ses efforts pour faire baisser la population des corbeaux. Effarouchements, élagages d'arbres, piégeages, tirs par les lieutenants de louveterie et les chasseurs, les actions se sont multipliées.

Résultat selon la mairie : il y avait 1 211 nids en 2013, il y en a eu 930 en 2016. Cela représente une baisse de plus de 20%. Par ailleurs, 2 500 corvidés ont été tirés depuis 2013. Depuis 3 ans, 3 364 corbillats et 2 355 œufs ont été détruits.

Dés que le printemps arrive, la mairie de Colmar lance une campagne pour éradiquer les corbeaux. Sont concernés surtout le quartier du Ladhof, le quartier Europe et dans une moindre mesure le quartier de la gare. Les nuisances sont nombreuses : salissures, odeurs, bruits, dégâts sur les cultures.

Les corbeaux qui font de gros dégats sur les habitations à Colmar  - Radio France
Les corbeaux qui font de gros dégats sur les habitations à Colmar © Radio France - Guillaume Chhum

Les habitants restent sur leurs gardes

Malgré cette amélioration, les habitants restent toutefois prudents. Pour Brigitte Durr qui tient une auto-école près de la gare : " Il est vrai que chaque fois que l'on téléphone, les agents de la ville se déplacent et enlèvent les nids. Mais les corbeaux sont des oiseaux travailleurs qui recréent des nids en une heure et c'est sans fin".

La ville de Colmar est surtout concernée à cause des champs et des vignes à proximité qui représentent un véritable garde-manger pour les animaux. Ils aiment aussi faire leurs nids dans les nombreux platanes et peupliers.

Reportage sur les résultats encourageants de la mairie sur leur combat contre les corbeaux

Partager sur :