Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

A Colmar, les enfants de l’école Wickram, champions de la lutte contre le gaspillage alimentaire

vendredi 31 mars 2017 à 17:07 Par Céline Rousseau et Patrick Genthon, France Bleu Alsace et France Bleu Elsass

Pour faire prendre conscience aux élèves de Colmar du gaspillage alimentaire, la ville a lancé un concours. Il a été remporté par l'école Wickram. C'est là que les enfants ont jeté le moins de nourriture après leurs repas.

1.500 repas sont servis par jour dans les cantines des écoles élémentaires de Colmar
1.500 repas sont servis par jour dans les cantines des écoles élémentaires de Colmar © Maxppp -

Colmar, France

Les cantines des écoles élémentaires de Colmar ont participé à un concours pour évaluer la nourriture jetée chaque jour et faire prendre conscience aux enfants du gaspillage. La ville sert 1.500 repas par jour.

Les élèves de l'école Wickram - Radio France
Les élèves de l'école Wickram © Radio France - Patrick Genthon

Les élèves ont pesé les aliments laissés dans leurs assiettes. Un défi leur a été lancé : réduire d’au moins 30% la quantité des aliments jetés entre la première et la dernière pesée. C’est l’école Wickram qui a le mieux réussi. Pourtant, "nous on jette, quand on aime, comme les épinards par exemple, on ne les goûte même pas !", témoigne unee élève.

Un "gaspillopain" en cadeau

Elle a remporté un « Gaspillopain » ! Un sac transparent qui permet de voir la quantité de pain gaspillée. Le support de la structure permet de transposer cette mesure en nombre de baguettes et une ardoise permet de garder la mémoire des chiffres précédemment atteints. "Le pain, il faut mieux le manger parce qu'il y en a qui n'ont pas à manger", explique une petite fille.

Le "gaspillopain" reçu par les élèves de l'école Wickram. - Radio France
Le "gaspillopain" reçu par les élèves de l'école Wickram. © Radio France - Patrick Genthon