Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Colmar : les loueurs de meublés de tourisme invités à s'enregistrer dès septembre

-
Par , France Bleu Alsace, France Bleu Elsass

Dans un contexte de développement touristique à Colmar, le conseil municipal vient de voter une procédure d'enregistrement pour les loueurs de meublés à des fins touristiques. L'objectif est d'équilibrer avec la location traditionnelle, éviter les fraudes et récupérer la taxe de séjour.

La rue des clés à Colmar, principale rue commerçante du centre-ville
La rue des clés à Colmar, principale rue commerçante du centre-ville © Radio France - Guillaume Chhum

Colmar, France

Dès la rentrée, les loueurs de meublés  à des fins touristiques devront désormais s'enregistrer auprès de la mairie. La délibération a été votée ce lundi soir et sera applicable dès le mois de septembre. 

Cela concerne les résidences principales ou non. L'objectif est de créer un équilibre entre les locations "traditionnelles " et les locations à des fins touristiques. 

Un outil d'observation de la location pour la mairie de Colmar 

Tout propriétaire de meublé à des fins touristiques sera invité à se signaler en mairie via une télédéclaration, il lui sera remis un numéro d'identifiant à 13 caractères. La mairie pourra ou non accepter l'autorisation de  louer aux personnes de passage : l'objectif est d'établir un équilibre entre la location "traditionnelle" et la location touristique, pour ne pas faire du "tout tourisme". 

Des obligations nouvelles pour les propriétaires de meublés à des fins touristiques 

Le propriétaire du meublé aura l'obligation de mettre son identifiant sur les plateformes de réservation, type Aibnb. Il ne devra pas aussi louer plus de 120 jours par an son appartement. L'objectif lutter contre les fraudes, assurer le paiement de la taxe de séjour. Lyon, Annecy ou Nice ont déjà eu recours à ce genre de pratique. 

Nous voulons réguler, car le risque c'est le déséquilibre entre les locations traditionnelles et les locations de passage . Nous ne voulons pas aussi de concurrence des meublés à des fins touristiques face aux hôtels," Yves Hemedinger, le premier adjoint au maire de Colmar 

Le tourisme pour l'agglomération de Colmar représente 130 millions d'euros de retombées économiques chaque année, c'est aussi + de 6% des emplois. 

Yves Hemedinger, 1er adjoint au maire de Colmar