Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

A Colmar, un boulanger propose deux CDI depuis trois mois mais ne trouve personne

jeudi 29 novembre 2018 à 18:45 - Mis à jour le vendredi 30 novembre 2018 à 13:51 Par Guillaume Chhum, France Bleu Alsace, France Bleu Elsass et France Bleu

Il est à la recherche depuis le mois d'août de deux boulangers en CDI. Guillaume Hanss, artisan-boulanger à Colmar n'arrive toujours pas à trouver la perle rare. Une recherche de main-d'oeuvre pour développer son activité. Il lance un appel à candidature.

Guillaume et Audrey Hanss recherchent deux boulangers depuis le mois d'août
Guillaume et Audrey Hanss recherchent deux boulangers depuis le mois d'août © Radio France - Guillaume Chhum

Colmar, France

Alors que la situation est tendue sur le front de l'emploi en France, à Colmar, Guillaume Hanss, artisan-boulanger recherche depuis le mois d'août, deux boulangers, pour développer son activité. Malgré plusieurs tentatives, il n'a toujours pas trouvé. 

Il est à la tête de la boulangerie "Au pain de mon grand-père", depuis 10 ans, au 63 route de Rouffach à Colmar. 

Une demi-douzaine de candidatures en 4 mois 

Pourtant , Guillaume Hanss a multiplié les appels pour trouver les deux perles rares qu'il cherche tant. Il est passé par "Le Bon Coin", pôle emploi, les revues professionnelles et les réseaux sociaux. Rien à l'horizon. 

Il a même apposé des affichettes dans sa boulangerie et mis un panneau le long de la route ...toujours rien. L'artisan-boulanger a reçu une demi-douzaine de candidatures depuis le mois d'août, mais elles n'ont pas été concluantes. 

Guillaume Hanss lance un appel aux candidats

La petite annonce pour les deux boulangers  - Aucun(e)
La petite annonce pour les deux boulangers - Capture d'écran

Deux postes en CDI 

Les deux postes sont proposés en CDI. Sur 35 ou 39 heures. Il fait avoir 3 ans d'expérience, mais l'artisan-boulanger peut s'engager aussi à former un jeune. Avec l'approche des fêtes de Noël, la boulangerie est en tension avec la multiplication des commandes. Guillaume Hanss souhaite recruter assez rapidement. 

La boulangerie : métier en tension

Guillaume Hanss n'est pas seul dans ce cas en Alsace, plusieurs professionnels sont aussi à la recherche de main d'oeuvre qualifiée, comme lui. La boulangerie fait partie des métiers en tension, qui on du mal à trouver des candidats. 

Pour les représentants des boulangers du Haut-Rhin : ils parient sur une revalorisation de l'apprentissage pour que de nouveau des jeunes motivés et formés rejoignent leurs petites entreprises. Par ailleurs, selon eux, la refonte de l'aide à l'apprentissage en 2013 a freiné l'arrivée en Centre de Formation des Apprentis  des jeunes. 

Il y a eu une baisse de 10 à 15% des candidats, ce qui fait que les professionnels ont du mal à trouver de la main-d'oeuvre en ce moment. 

"Celui qui a l'amour du métier est le bienvenu," explique Audrey Hanss, l'épouse du boulanger de Colmar