Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Colmar : un établissement pénitentiaire de 120 places, après la fermeture de la maison d'arrêt

-
Par , France Bleu Alsace, France Bleu Elsass

C'est désormais officiel : une "structure d'accompagnement vers la sortie" ouvrira dès 2022 à Colmar, après la fermeture de la prison. Elle sera installée, rue d'Agen, loin des habitations. L'emplacement près des quartiers des maraîchers n'a pas été retenu.

Le plan de la structure d'accompagnement vers la sortie de Caen
Le plan de la structure d'accompagnement vers la sortie de Caen - Mairie de Colmar

Colmar, France

C'est désormais officiel et cela a été dévoilé jeudi soir, par Gilbert Meyer, le maire : une structure d'accompagnement vers la sortie ouvrira ses portes d'ici 2022 à Colmar. La ville a été la dernière, parmi les 16 en France, choisie par le ministère de la justice. Cet établissement pénitentiaire compensera la fermeture de la maison d'arrêt de la rue des Augustins, dont les portes fermeront dès l'ouverture de la prison de Lutterbach. 

Un établissement pénitentiaire dans le secteur des anciens abattoirs 

Cette structure qui accueillera 120 détenus en fin de peine ou des personnes condamnées à moins d'un an de prison, sera située rue d'Agen, sur une surface de deux hectares et près de 5.000 mètres carrés de bâtiment, avec "une architecture contemporaine et de qualité". 

Le site retenu est celui des anciens abattoirs, un secteur qui accueille principalement des entreprises du secteur tertiaire. Cette structure est aussi loin des habitations, près de Pôle emploi et à proximité d'un arrêt de bus du réseau TRACE. 

C'est une bonne nouvelle, cela permet de maintenir la chaîne judiciaire à Colmar, dès la fermeture de la maison d'arrêt rue des Augustins - Gilbert Meyer, maire de Colmar 

L'emplacement futur de la structure d'accompagnement vers la sortie entre la rue d'Agen et la rue de la Fecht  - Aucun(e)
L'emplacement futur de la structure d'accompagnement vers la sortie entre la rue d'Agen et la rue de la Fecht - Mairie de Colmar

L'emplacement près du quartier des maraîchers pas retenu 

Au départ, Gilbert Meyer voulait accueillir une maison d'arrêt de 550 places près du très chic quartier des maraîchers, entre la rue des Maquisards et la route de Rouffach, dans le sud de Colmar. Puis il voulait installer cette structure d'accompagnement vers la sortie toujours dans ce secteur. Devant la levée de boucliers des habitants du secteur, cette option a finalement été abandonnée. Aujourd'hui, les riverains peuvent pousser un ouf de soulagement. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu