Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Colombier-Fontaine : le maire demande l'installation d'un radar mobile

-
Par , France Bleu Belfort-Montbéliard

La rue de la Chaiserie à Colombier-Fontaine a vu son trafic augmenter depuis qu'une déviation y passe. Les excès de vitesse y sont plus fréquents. Le maire de la commune demande donc l'installation d'un radar mobile pour dissuader les chauffards pendant les travaux.

Une chicane a déjà été installée au début de la rue pour faire ralentir les automobilistes
Une chicane a déjà été installée au début de la rue pour faire ralentir les automobilistes © Radio France - Mado Oblin

Depuis novembre dernier et le début des travaux de l'Eurovéloroute 6, la piste cyclable qui relie Nantes à Budapest (Hongrie), une déviation passe par la rue de la Chaiserie. Elle part de la place de la Mairie à Colombier-Fontaine (Doubs), et mène jusqu'au village voisin d'Etouvans. Les riverains se sont plaints à la Municipalité d'une augmentation des excès de vitesse. Le maire, Matthieu Bloch a donc demandé la mise en place d'un radar mobile pour deux mois, soit le temps que la déviation est en place. 

C'est la lettre d'un écolier qui l'a poussé à prendre cette décision : "J'ai été alerté par un jeune garçon, qui m'a dit qu'il avait peur quand il se rendait à l'école à pied", témoigne l'élu. Un premier accident sans gravité avait déjà eu lieu dans cette rue. Une fillette avait été bousculée par une voiture, "elle s'est pris le rétroviseur, ce qui l'a fait tomber, mais heureusement elle n'en garde aucune séquelle", raconte-t-il.

Une situation exacerbée par l'augmentation du trafic

Christelle et Gérard qui habitent dans la rue de la Chaiserie, ont toujours vu des automobilistes accélérer devant chez eux, mais ils reconnaissent que c'est plus fréquent avec la mise en place de la déviation. Néanmoins, ils saluent, les mesures qui ont été prises pour sécuriser la rue : des trottoirs signalisés par des bandes blanches. "C'est très bien ce qui a été fait car, avant cela les voitures nous frôlaient", explique Gérard. Plus récemment, une chicane a été créée, "cela fait un peu ralentir les véhicules", reconnait sa compagne.  

Un projet de sécurisation définitive de la rue est envisagé depuis plusieurs années, "mais rien n'a été fait avant", soupire Matthieu Bloch. Une étude, pour connaitre le trafic réel de la rue, sera donc réalisée quand le chantier de la vélo-route sera terminé, c’est-à-dire d'ici le mois de juin. Le coût des travaux est estimé à 250.000 euros, selon le maire. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess