Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Colonel Bruno Maestracci : « La fusion de deux SIS permettrait d’optimiser la lutte au niveau régional »

-
Par , France Bleu RCFM

Nommé directeur du service incendie de la Corse-du-Sud en 2016, il s’apprête à quitter ses fonctions pour prendre la direction du SDIS de Seine-et-Marne (77). Invité de la rédaction de RCFM, il revient sur les raisons de ce départ et livre sa vision stratégique pour l'avenir. Extrait

Le colonel Bruno Maestracci (premier plan) lors de la présentation du dispositif feux de forêts, en juillet 2020 à Ajaccio
Le colonel Bruno Maestracci (premier plan) lors de la présentation du dispositif feux de forêts, en juillet 2020 à Ajaccio © Radio France - Olivier Castel

Colonel Bruno Maestracci bonjour, vous vivez vos derniers jours en tant que directeur du service d’incendie et de secours de la Corse-du-Sud (SIS 2A), puisqu’à partir du 1er septembre vous prendrez vos fonctions en tant que directeur du service départemental d’incendie et de secours de la Seine-et-Marne ( SDIS 77). Pourquoi ce départ ?

« C’est une absence, car un départ c’est toujours s’ouvrir pour revenir. En réalité il y a plusieurs raisons. La première, c’est que la Seine-et-Marne est un département très important et je suis donc très heureux et honoré d’avoir été choisi pour le diriger très prochainement. La deuxième, c’est qu’il est évident que pour mon plan de carrière, je ne pouvais pas rester en Corse. Enfin, la troisième est que j’espérais, lors de ces quatre années, que l’on pourrait mettre en place les bases d’un futur service incendie unique pour la Corse, mais comme ce n’est pas le cas, je vais aller prendre de nouvelles expériences et enrichir ma carrière… »

Ce que vous dites, c’est que malgré la fusion des deux départements et l’arrivée d’une collectivité unique, cela n’a pas suivi au niveau des services incendie ?

« Pour l’instant c’est un projet qui n’est pas une priorité ni dans l’agenda politique, ni dans l’agenda administratif. Pourtant, de nombreux services sont déjà territorialisés et j’espère qu’un jour les pompiers le seront. Pour nos jeunes sapeurs-pompiers volontaires ou professionnels de Corse qui par exemple habitent à Porto-Vecchio, et qui sont au village en Haute-Corse, il faut un double-engagement et donc une double-procédure administrative. Je pense donc que l’on peut optimiser cela. Même chose pour la lutte au niveau régional, puisque cela est déjà le cas en ce qui concerne les moyens de l’Etat, je ne vois pas pourquoi nous n’y arriverions pas. » 

L’intégralité de notre interview avec le colonel Bruno Maestracci est à retrouver ci-dessous :

Invité de la rédaction avec Bruno Maestracci, directeur du SIS 2A

Choix de la station

À venir dansDanssecondess