Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Comité de déconfinement, distribution de masques : la Gironde prépare l'après-11 mai

-
Par , France Bleu Gironde

La préfète de la Gironde a annoncé ce mercredi la mise en place d'un "comité de préparation au déconfinement" au niveau départemental. Il s'agit notamment de s'organiser pour la distribution de masques.

Comment organiser la distribution de masques à toute la population girondine ?
Comment organiser la distribution de masques à toute la population girondine ? © Radio France - Elena Louazon

"Tout le monde a la volonté de bien faire (...) mais c'est bien aussi de s'organiser et de voir ce que fait le voisin à côté" : la préfète de la Gironde Fabienne Buccio a annoncé ce mercredi la mise en place, avec les élus locaux, d'un "comité de préparation au déconfinement" -le nom n'est pas définitif-. Il s'agit, déclare la préfète, "d'écouter les idées, de se parler, de s'harmoniser" pour préparer le déconfinement progressif, prévu à partir du 11 mai.  

Fabienne Buccio : "L'objectif, ce n'est pas de prendre des décisions toute seule"

Parmi les sujets d'échange inscrits au programme : la distribution de masques en tissu. "La mairie de Bordeaux, la métropole bordelaise et le département de la Gironde ont décidé de fournir des masques (...) à toute la population de la Gironde. Comment va-t-on organiser cette distribution ? Voilà un exemple de ce qu'on pourrait faire au niveau départemental" explique Fabienne Buccio, qui veut décliner ce comité également au niveau régional, notamment sur les questions économiques.  

Maintenir la capacité d'accueil en réanimation, davantage de tests pour la population ?

Du côté des autorités de santé, on se penche aussi sur l'après-11 mai. Le déconfinement, même progressif, fait craindre une augmentation du nombre de cas. C'est pour cela, précise Daniel Habold, de l'ARS Nouvelle-Aquitaine, qu'il est important de veiller à la capacité d'accueil en réanimation. "On a encore, et de manière stable depuis bien longtemps, un tiers des lits de réanimation disponibles. Ça fait partie de notre stratégie pour accueillir au moment du déconfinement, ces sursauts potentiels de malades, dûs au rapprochement des personnes."

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

La préfecture fait également savoir que les tests vont augmenter. À partir du 11 mai, elle promet "9000 tests par jour dans la région." Le sujet du retour au travail et à l'école devrait aussi être abordé par le comité de préparation au déconfinement. "Dans les écoles, il faut gérer l'intérieur mais aussi la cantine, les transports scolaires, qui sont gérés par les collectivités (...) c'est pour cela qu'on se met ensemble, pour avoir la même règle." 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess