Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Commémoration des attentats à Orléans : les témoignages de solidarité ont été archivés

-
Par , , France Bleu Orléans

Il y a un an, après les attentats à Paris, une immense vague d'émotion avait submergé la France. A Orléans, des centaines d'habitants avaient spontanément déposé des fleurs, des messages, des poèmes sur les places du Martroi et de la République. La mairie a décidé de les garder.

Les images, les objets, les lettres ont été souillés par la pluie et le vent mais la mairie d'Orléans a pu en conserver une trentaine
Les images, les objets, les lettres ont été souillés par la pluie et le vent mais la mairie d'Orléans a pu en conserver une trentaine © Radio France - Charlotte Jousserand

Orléans, France

La France commémore le premier tragique anniversaire des attentats de Paris. 130 personnes avaient été tuées le 13 novembre au soir. Ce dimanche, plusieurs cérémonies, sobres et sans prise de parole, sont prévues dans la capitale sur chacun des lieux des attaques.

A Orléans, des centaines de personnes s’étaient spontanément rassemblées, il y a 1 an, après les tueries à Paris, notamment celle du Bataclan. Les orléanais avaient voulu partager leur émotion en déposant de nombreux témoignages de solidarité sur les places du Martroi et la République. Ces deux places sont naturellement devenues des lieux de recueillement.

Beaucoup d'enfants étaient venus allumer des bougies et déposer des dessins à Orléans - Radio France
Beaucoup d'enfants étaient venus allumer des bougies et déposer des dessins à Orléans © Radio France - Luc Barre

Les hommages citoyens, lettres, poèmes, dessins... déposés dans les deux lieux ont été collectés par les Archives d'Orléans. La mairie a décidé de conserver les témoignages. C'est ainsi une manière symbolique de montrer qu'Orléans n'oubliera pas.

Les documents ont été séchés, triés et inventoriés par les Archives d'Orléans - Radio France
Les documents ont été séchés, triés et inventoriés par les Archives d'Orléans © Radio France - Charlotte Jousserand

Mais de tous les témoignages d'amour, de compassion ou de colère exprimés à Orléans au lendemain des attaques, il ne reste plus qu'une trentaine de documents conservés aux Archives Municipales. Les agents de la ville ont dû jeter tout ce qui avait été souillé par la pluie et ensuite, il a fallu faire des choix. Dans ce méli-mélo, on retrouve des guirlandes de coeurs, des dessins, des drapeaux, des poèmes et des appels à la solidarité.

Beaucoup de ces écrits ne sont pas signés. Mais, derrière le dessin d'une tour Eiffel en pleurs ou d'un drapeau déchiré, on reconnait souvent le trait d'un enfant. Ce sont les plus émouvants car il y a aussi une lueur d'espoir - Muriel Sauvegrain, la 1ère adjointe au maire d'Orléans

Tous ces documents, ces témoignages autour du 13 novembre sont consultables aux archives municipales sur demande. Mais pour l'instant, la ville n'a pas de projet précis selon la première adjointe, Muriel Sauvegrain: "cette année à l'occasion des journées européennes du patrimoine, on les avait exposés aux archives. Ce sont de toute façon des moments d'histoire, alors peut-être en faire une exposition un jour, mais déjà les conserver pour s'en servir comme vecteur d'histoire dans les écoles par exemple." A terme, ces documents et ces messages seront numérisés et donc aussi consultables sur internet.

Les témoignages n'ont pas pu être tous archivés. Reportage Patricia Pourrez

Choix de la station

France Bleu