Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
CARTE - Canicule : neuf départements en vigilance rouge, 53 en orange

Commémorations du 11 novembre : la jeunesse raffermit les rangs du Souvenir français

-
Par , France Bleu Roussillon

Une cinquantaine de jeunes, âgés de 10 à 18 ans, sont porte-drapeaux au sein du Souvenir français des Pyrénées-Orientales. L'association gardienne de la mémoire militaire française depuis 1887 souhaite ainsi à transmettre sa mission aux générations futures.

Une cinquantaine de jeunes catalans sont devenus porte-drapeaux depuis 2015.
Une cinquantaine de jeunes catalans sont devenus porte-drapeaux depuis 2015. - DR Souvenir français

En 2015, la délégation du Souvenir français des Pyrénées-Orientales a créé la section Pierre-Bayle, qui accueille de jeunes porte-drapeaux, âgés de 10 à 18 ans. Objectif : transmettre la mémoire militaire française à la jeune génération afin de s'assurer qu'elle perdure. Trois promotions et 50 jeunes formés plus tard, le général Gilles Glin, délégué général de l'association dans le département, l'assure : "Au travers de cette formation, ils [les jeunes porte-drapeaux, ndlr] apprennent les valeurs de nos trois couleurs. Ils sauront tirer les leçons de ce que représentent le sacrifice de ces morts pour la France." 

À l'initiative de ces nouveaux recrutements, Josiane Manson, surnommée "Maman-drapeaux", veille sur les plus petits durant les cérémonies. Celle qui confectionne des étendards tricolores adaptés à la taille des enfants, affectionne particulièrement cette nouvelle section du Souvenir français : " 

"Maman porte-drapeaux" veille sur les plus petits

À l'initiative de ces nouveaux recrutements, Josiane Manson, surnommée "Maman-drapeaux", veille sur les plus petits durant les cérémonies. Celle qui confectionne des étendards tricolores adaptés à la taille des enfants, affectionne particulièrement cette nouvelle section du Souvenir français : 

"ll ,n'y a pas d'âge pour être porte-drapeaux. Il faut simplement comprendre ce que cela ça signifie. Les commémorations sont parfois un peu longues pour les petits, mais ils sont très fiers d'y participer."

L'uniforme, la confection des drapeaux, les repas et les frais de déplacements pour les cérémonies sont pris en charge par le Souvenir français. Pour plus de renseignements sur l'école des jeunes porte-drapeaux, contactez le Général Gilles Glin au 06.82.56.28.84.

Transmission du devoir de mémoire

Un activité extra-scolaire pas comme les autres, qui peut être particulièrement émouvante. Ces sentiments, Pauline Letoret, 19 ans, porte-drapeau du comité du Souvenir français à Barcarès, en a fait un hymne en hommage aux anciens combattants :

"Nous les jeunes porte-drapeaux, nous qui le portons si haut
Pour leur rendre hommage, pour ne pas oublier les ravages
Anciens combattants qui baignent dans leur sang
Mais comme nous le savons, ce sont des battants
Nous devons nous souvenir, de toutes ces personnes qui ont décidées de partir 

Porter le drapeau est un choix qui ne tient qu’à moi,
Mais tellement important qu’il faut que cela perdure
Par n’importe quel temps, nous sommes présents.
Qu’il y ait du vent, de la pluie ou qu’il fasse froid
Nous sommes là même si parfois cela est dur.

Enfant de la patrie qui a servit son pays
Enfant qui a donné sa vie pour la liberté
Enfant déjà si grand mais si petit
Enfant patriote qui a donné sans compter.

Frissons et émotions sont les sentiments que nous ressentons
Fierté et honneur font partis de nos valeurs.
Liberté, égalité, fraternité est la devise que nous crions
Engagement et dévouement pour nos combattants
Amour de la patrie, pour aider notre pays.

Tombé au champ d’honneur en 1794 à Biure en Espagne,
A l'âge de onze ans la mort le gagne.
Marchant fièrement sur les sentiers de montagne tel un animal en transhumance,
Il fut par son courage, le plus jeune Mort pour la France.
Le petit tambour mourra avec bravoure."

Choix de la station

À venir dansDanssecondess