Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société DOSSIER : Le pourquoi du comment

Comment acheter des jouets en toute sécurité ?

mardi 27 novembre 2018 à 4:01 Par Thierry Boulant, France Bleu Auxerre

A moins d'un mois de Noël, c’est le moment de se lancer dans l’achat des jouets. Soyez vigilants sur la sécurité.

Pour des achats de jouets plus sûrs, La DGCCRF conseille de privilégier les circuits commerciaux classiques et d'éviter les revendeurs à la sauvette.
Pour des achats de jouets plus sûrs, La DGCCRF conseille de privilégier les circuits commerciaux classiques et d'éviter les revendeurs à la sauvette. © Maxppp - Alexander Roth

Yonne, France

Quelles sont les garanties de sécurités données aux consommateurs ?

Tous les produits destinés à des enfants de moins de 14 ans sont soumis à des règles très strictes. On s'assure, par exemple, qu’ils ne puissent pas se blesser avec les arrêtes saillantes d'un jouet, qu'ils ne risquent pas de s'y coincer les doigts, que le produit en question ne soit pas inflammable, qu'il ne dégage pas une chaleur dangereuse ou que sa composition ne soit pas toxique. Le logo CE sur le paquet ou l'étiquette du produit indique qu'il obéit à toutes les obligations européennes en terme de conception et de matériaux. Cette réglementation impose aussi qu'un certain nombre d'avertissements figure sur le paquet, comme l'indication de l’âge minimum, ou encore la nécessité d'utiliser le jouet en présence d'adultes. 

"Pourquoi du comment": la version radio, c'est cadeau !

Peut-on se fier à ces âges d'utilisation ?

C’est en tout cas une indication à prendre en compte et à adapter. Ce type d’avertissement est déterminé par rapport au développement moteur et intellectuel à un âge donné. On sait, par exemple, qu'avant trois ans, les enfants mettent tout en bouche. Les jouets destinés à cette cible doivent donc être d'une certaine taille et ne pas comporter de petites pièces pouvant être avalées. Cet âge minimum est cependant indicatif. Les parents doivent choisir (surtout avant trois ans), des jouets adaptés à l'éveil et à l'habileté de leur petit.

Chaque année, les services de l'état se livrent à des essais de non-inflammabilité sur un échantillon de jouets. Photo d'illustration - Maxppp
Chaque année, les services de l'état se livrent à des essais de non-inflammabilité sur un échantillon de jouets. Photo d'illustration © Maxppp - Pierre Le Masson

Pour résumer : quels conseils d'achat peut-on suivre ?

Il faut d'abord vérifier que le fameux marquage CE, figure sur le paquet. C’est une garantie. Ensuite, il faut tenir compte des avertissements comme l’âge minimum recommandé.  Il faut aussi se méfier des jouets dont la notice n'est pas traduite en français. Prudence, également, avec les décorations de Noël. C’est mignon, ça scintille mais ce n'est pas fait pour traîner dans les mains des enfants. 

Soyez vigilants sur les jouets vendus sur Internet, dans les bazars, ou par des vendeurs à la sauvette. Le risque de contrefaçons et bien plus élevé que dans les circuits de distribution traditionnels. Enfin, pour certains cadeaux, n'hésitez pas à les tester : pour les peluches par exemple, on tire sur les yeux, les oreilles, les coutures ou les poils pour vérifier que tout ça ne termine pas dans la bouche du petit dernier.