Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Comment bien choisir son sapin de Noël ?

-
Par , France Bleu

La vente des sapins de Noël est autorisée à partir de ce vendredi en France. Nordmann ou épicéa ? Naturel ou artificiel ? Voici quelques conseils pour bien choisir votre arbre.

Nordmann ou épicéa ? La vente de sapins de Noël est autorisée à partir d'aujourd'hui.
Nordmann ou épicéa ? La vente de sapins de Noël est autorisée à partir d'aujourd'hui. © Radio France - Emmanuel Claverie

C'est parti pour la vente de sapins de Noël ! À compter de ce vendredi matin vous pouvez acheter votre sapin que ce soit en grande surface, en jardinerie, chez les fleuristes, dans les enseignes de bricolage ou encore directement chez les producteurs. La seule condition, c'est que la vente se fasse à l'extérieur, et pas à l'intérieur des magasins.

Le duel nordmann-épicéa

Même si d'autres espèces de sapins naturels existent, un duel focalise l'attention comme chaque année : le nordmann versus l'épicéa. Le premier, plus touffu, se conserve plus longtemps. Il faut compter une trentaine d'euros pour la taille standard. Le second perd certes plus vite ses épines, mais il a deux avantages : il sent bon la forêt et il est près de deux fois moins cher que son concurrent.

Environ 6 millions de sapins naturels sont vendus chaque année en France, 80% sont produits en France. Les sapins artificiels ne sont pas en reste, avec 1 million d'exemplaires vendus chaque année. 

Quel est le plus écolo ?

Une des données qui rentre de plus en plus en compte pour l'achat d'un sapin, c'est la dimension écologique. Acheter chaque année un arbre destiné à mourir pose question. Alors quelle est la solution la plus écolo ? On peut penser que c'est le sapin artificiel, puisqu'il est réutilisable Mais selon une étude menée en 2019 par le cabinet Ellipsos, ces sapins majoritairement en plastique ont un mauvais bilan carbone : pour qu'il impacte moins l'environnement qu'un sapin naturel, il faudrait le garder 20 ans !

Mais il y a tout de même un gros point noir du côté du sapin naturel, cultivé en agriculture conventionnelle : il est très gourmand en produits chimiques. 10 traitements par an en moyenne, pesticides et insecticides en tête. Les producteurs de sapins conventionnels assurent que ces produits sont de moins en moins utilisés et rappellent que la majorité des sapins sont recyclés pour faire du compost après les fêtes.

La solution pour être le plus écolo possible, ce pourrait être le sapin cultivé en agriculture biologique (AB), mais il ne représente qu'1% du marché pour l'instant. Et pour cause, c'est bien plus cher : 60€ pour un Nordmann d'1m50 par exemple, soit deux fois plus cher qu'un sapin conventionnel. Il existe aussi des sapins artificiels écolo, en bois recyclé par exemple.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess