Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus

Coronavirus : comment les chrétiens de Poitou-Charentes vivent Pâques en ligne

Faute de pouvoir se rassembler dans les églises, les chrétiens de Poitou-Charentes peuvent suivre certaines célébrations sur internet. Des prêtres proposent même des messes interactives en visioconférence.

La cathédrale Saint-Pierre de Poitiers
La cathédrale Saint-Pierre de Poitiers © Radio France - Jules Brelaz

A cause du confinement, les chrétiens de Poitou-Charentes et d'ailleurs sont contraints de vivre leur principale fête, Pâques, de manière tout à fait nouvelle, grâce à internet. Les trois diocèses, Poitiers, Angoulême, et La Rochelle-Saintes, proposent ainsi depuis le début de la Semaine sainte de regarder des célébrations en ligne.

Des messes en Facebook Live

Plus original encore, certains prêtres diffusent maintenant leurs propres messes en direct. Certains ont ainsi choisi Facebook Live, ce qui permet à tous ceux qui le souhaitent de les suivre, mais laisse le prêtre seul face à la caméra de son téléphone. 

Voilà pourquoi d’autres vont encore plus loin : ils utilisent, eux, des sites ou des applications de visioconférence. Qui permettent aux fidèles de participer réellement à la messe.

Je voulais éviter d’être le seul à m’agiter devant une caméra. - un prêtre poitevin

Julien Dupont, dans sa paroisse de Saint-Jacques des Hauts de Poitiers, utilise l’application Zoom chaque dimanche depuis le début du confinement. "Je voulais éviter d’être le seul à m’agiter devant une caméra". Les paroissiens peuvent "interagir", se réjouit-il : "l’un fait la lecture, l’autre peut chanter le psaume, l’autre peut faire un peu de musique". 

Le système lui permet de toucher un tiers de sa communauté habituelle, estime le prêtre. Qui s’appuie sur une lettre d’information quotidienne pour tenter de garder le lien avec les autres.

Continuer à vivre des liens réels - un prêtre charentais

En Charente, le père Benoît Lecomte, qui s’occupe des paroisses de Ma Campagne et de Saint-Jean Baptiste, dans le GrandAngoulême, a lui choisi un site gratuit de visioconférence : Jitsi Meet. Un simple lien permet à ses fidèles de se retrouver, de discuter entre eux, et de participer ensemble à une messe. "De continuer à vivre des liens réels", raconte Benoît Lecomte.

Une quarantaine ou une cinquantaine de personnes se connectent, ce qui est beaucoup moins que les 150 à 170 fidèles habituels. Mais "il y a beaucoup de choses qui se mettent en place, qui sont invisibles, en terme de solidarité et de proximité", assure BenoÎt Lecomte, qui est aussi chargé de la communication au diocèse d’Angoulême : entraide alimentaire, coups de téléphone aux plus vulnérables…

Les diocèses retransmettent les principales célébrations

Et puis les diocèses eux-mêmes ont décidé de diffuser les célébrations les plus importantes de cette Semaine sainte. Souvent en léger différé pour des raisons techniques. Les célébrations du jeudi saint, ce jeudi 9 avril 2020, sont ainsi diffusées à trois reprises : en Charente-Maritime, à 18h, depuis l’évêché ; en Charente, à 19h, depuis Montbron, car l’évêque continue de se déplacer dans les principaux lieux du diocèse ; enfin, dans le Poitou, à 20h depuis l’évêché. A chaque fois, l’évêque ou le célébrant est seul ou presque face à la caméra. D’autres célébrations seront ainsi retransmises jusqu’à dimanche, jour de Pâques.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu