Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Commerces à Nancy : "On espère un retour réel de la clientèle en septembre"

-
Par , France Bleu Sud Lorraine

Après 7 semaines de réouverture et à quelques jours du début des soldes d'été, quel bilan dressent les commerçants du centre-ville de Nancy et quel est leur état d'esprit ? Le président des Vitrines de Nancy, Sébastien Duchowicz, était l'invité de France Bleu Lorraine ce mercredi matin.

Les commerces ont rouvert depuis le 11 mai mais n'ont pas retrouvé leur activité d'avant confinement
Les commerces ont rouvert depuis le 11 mai mais n'ont pas retrouvé leur activité d'avant confinement © Maxppp - Alexandre Marchi

Depuis le 11 mai et la réouverture des commerces, les rues sont de nouveau animées dans le centre-ville de Nancy mais pour autant, les affaires n'ont pas repris leur rythme d'avant confinement. "On n'est pas encore à la hauteur des chiffres d'un mois habituel", indique Sébastien Duchowicz, président des Vitrines de Nancy, invité de France Bleu Lorraine ce mercredi matin.

"C'est une reprise en deux temps : les quinze premiers jours ont été très calmes. On a eu une deuxième vague avec la réouverture des bars et restaurants. Une nouvelle dynamique s'est mise en place et là, on a senti que la clientèle était de retour dans les rues et dans les commerces", explique-t-il.

Selon Sébastien Duchowicz, la clientèle a acquis les gestes barrières : "Au fur et à mesure, le port du masque est devenu obligatoire quasiment dans toutes les boutiques alors qu'au début, c'était selon le commerçant". Les commerçants eux-mêmes n'ont pas tous retrouvé leur organisation "d'avant" pour des questions de capacité d'accueil. "Chez moi, par exemple, on peut être 10 personnes maximum en comprenant l'équipe de vente à un instant T", précise le président des Vitrines de Nancy. 

Tout cela se remet petit à petit en place. On espère un retour à la normale et un retour réel de la clientèle à partir de septembre 

Même les soldes d'été, décalés au 15 juillet, ne rendent pas très optimiste le patron des commerçants. "Je pense que ça va être une période compliquée. La date a été décidée alors qu'on était encore dans la contrainte des 100 km à ne pas dépasser. Depuis, tout cela a évolué mais la date des soldes n'a pas changé et on se doute que notre clientèle va partir en vacances."

On sait qu'à Nancy, à partir du 15 juillet jusqu'au 15 août, c'est une période plutôt calme. Donc on espère plus sur les soldes privés que sur les soldes officiels

Quant aux festivités de fin d'année, les commerçants nancéiens anticipent déjà des protocoles sanitaires pour les villages de Saint-Nicolas. "On pense par exemple à sécuriser les chalets avec des vitres en plexiglass." Sébastien Duchowicz, qui espère aussi une rencontre rapide avec la nouvelle équipe municipale de Mathieu Klein : "Bien évidemment, on va voir avec elle dans quelle optique on va travailler pour le rayonnement entre autres des fêtes de Saint-Nicolas mais également du commerce nancéien en règle générale". 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu