Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Commerces, déplacements, sport : ce qui change ce samedi avec le confinement allégé

- Mis à jour le -
Par , France Bleu

Un confinement allégé débute ce samedi en France. Comme l'a annoncé Emmanuel Macron mardi dernier, les petits commerces peuvent rouvrir leurs portes, les limites des déplacements sont étendues et les offices religieux peuvent reprendre.

Les limites des déplacements vont être étendues à compter de ce samedi 28 novembre.
Les limites des déplacements vont être étendues à compter de ce samedi 28 novembre. © AFP - PHILIPPE ROY / AURIMAGES VIA AFP

La France débute ce samedi un confinement allégé, comme l'a annoncé Emmanuel Macron mardi dernier lors de son allocution télévisée. Si les conditions sanitaires continuent de s'améliorer, le déconfinement devrait débuter le 15 décembre et une nouvelle étape pourrait ensuite être franchie le 20 janvier prochain.

Déplacements à 20km autour de chez soi

Nous allons désormais pouvoir nous balader dans un rayon de 20 km autour de notre domicile, et dans un délai de trois heures, contre un kilomètre et une heure précédemment. 

Et pendant ces sorties, "il sera également autorisé dans ces mêmes limites de chasser et de pêcher", a précisé Jean Castex lors d'une conférence de presse jeudi.

Une nouvelle attestation de sortie

Face à ces changements, une nouvelle attestation de sortie a été mise en ligne ce vendredi soir à minuit sur le site internet du ministère de l'intérieur.

Possibilité de faire du sport en plein air

A compter de ce samedi, le sport individuel en extérieur sera possible pour tous dans les limites d'autorisation de sortie : "Vous pourrez courir dans l'espace public ou pratiquer votre sport individuel dans un stade ou un terrain de sport découvert, comme par exemple le tennis, l'équitation, l'athlétisme ou le golf", a expliqué le Premier ministre.

Les sports nautiques sont également concernés par cette mesure. En revanche, les activités dans les lieux clos et les sports "collectifs ou de contact" en extérieur restent interdits pour le moment. Les salles de sport ne rouvriront pas leurs portes avant le 20 janvier.

Réouverture des petits commerces et des coiffeurs

Les commerces dits "non essentiels" peuvent à nouveau accueillir leurs clients à partir de ce samedi. Mais ils doivent respecter des règles strictes. La jauge est notamment limitée à 8m2 par personne pour les petits commerces. Dans les grandes surfaces, les rayons jouets ou habillement rouvrent mais ces magasins doivent prévoir un système de comptage.

Les commerces peuvent ouvrir jusqu'à 21h et des dérogations seront accordées pour l'ouverture le dimanche. Des créneaux peuvent être proposés pour les personnes vulnérables.

Autre bonne nouvelle : nous allons enfin pouvoir nous faire couper les cheveux ! Les coiffeurs sont en effet autorisés à rouvrir les salons. Mais là encore, un protocole sanitaire strict est mis en place.

Reprise des visites immobilières et des auto-écoles

Les visites immobilières peuvent aussi reprendre ce samedi, tout comme les services à domicile. Les visites de logements seront autorisées "pour les professionnels comme les particuliers, là encore dans le respect du protocole sanitaire applicable", a expliqué Jean Castex.

Les auto-écoles reprennent les cours de conduite, mais "dans le respect du protocole sanitaire qu'elles appliquaient précédemment, mais la préparation des épreuves théoriques continuera de se faire à distance", a précisé le chef du gouvernement.

Retour des offices religieux

Les offices religieux vont pouvoir de nouveau se tenir mais avec 30 personnes maximum. Une mesure contestée par la Conférence des évêques de France (CEF) qui a annoncé avoir déposé un recours devant le Conseil d'Etat ce vendredi. Elle a par ailleurs indiqué "avoir rendez-vous dimanche" à 18h "avec le Premier ministre", espérant "un vrai moment de concertation".

L'épiscopat plaide pour une jauge fixée en fonction de la taille des édifices. Début novembre, la CEF avait déjà saisi le Conseil d'Etat, réclamant la suspension de l'interdiction des messes, une requête rejetée.

Des appels à rassemblements sur les parvis ont été annoncés pour ce week-end. Le collectif "Objectif messe" appelle ainsi à "démontrer le ridicule de la situation", dimanche à Nantes, Lille, Rennes, Grenoble, ou encore Rambouillet.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess