Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
L'ancien président de la République Valéry Giscard d'Estaing est mort à l'âge de 94 ans "des suites du Covid"

Commission sur les abus sexuels dans l'Eglise : plus de 6.500 témoignages reçus, la plateforme ferme ce samedi

-
Par , France Bleu

La commission Sauvé, sur les abus sexuels sur mineurs dans l'Eglise, ferme sa plateforme téléphonique ce samedi soir. Près d'un an et demi après son lancement, elle a recueilli plus de 6.500 témoignages de victimes, selon franceinfo. La commission doit rendre ses préconisations dans un an.

Plus de 6.500 témoignages de victimes d'abus sexuels ont été signalé à la commission Sauvé, selon franceinfo.
Plus de 6.500 témoignages de victimes d'abus sexuels ont été signalé à la commission Sauvé, selon franceinfo. © Maxppp - Jean-François FREY

Créée par la Conférence des évêques de France en novembre 2018, la commission sur les abus sexuels sur mineurs dans l'Eglise ferme sa plateforme téléphonique ce samedi. Suite à la révélation de multiples scandales au sein du clergé, la structure, chargée de recenser les victimes d'agressions pédophiles depuis les années 1950, avait lancé un appel à témoignages en juin 2019. 

Via une plateforme téléphonique, la commission a recueilli plus de 6.500 témoignages selon franceinfo. Lors de son lancement, elle avait enregistré même quelque 1.000 appels en un mois seulement. La commission a également organisé des réunions publiques dans plusieurs villes françaises, dont Lyon, Nantes, Rouen ou encore Lille et Dijon. Son travail a permis de réaliser une cartographie et de mieux cerner le profil des victimes.

27 agresseurs signalés à la Justice

Début octobre, la commission avait également lancé "une enquête d'opinion, sur 30.000 personnes, pour prendre la mesure des violences sexuelles commises sur mineurs ou majeurs dans l'ensemble de la société française: dans les cultes, mais aussi dans la famille, l'école, la protection de l'enfance, le sport, les mouvements de jeunesse", selon son président, Jean-Marc Sauvé. 

Selon les informations de franceinfo, près de deux victimes sur trois sont deux hommes, mineurs au moment des faits. Les agresseurs eux ont principalement sévi des années 1950 aux années 1970, dans les grandes villes ou dans les zones où l'Eglise est influente, notamment en Bretagne, en Pays de la Loire et dans le départ du Nord. 27 d'entre eux ont été signalés à la justice. Ce chiffre est peu élevé car une grande partie de ces agresseurs sont décédés. 

La commission doit rendre ses préconisations d'ici un an, fin septembre-début octobre 2021. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess