Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Concert annulé au Blanc-Mesnil : la Seine-Saint-Denis décide de soutenir Grand Corps Malade

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Paris

Grand Corps Malade devait donner un concert le 21 mai au théâtre municipal de Blanc-Mesnil mais le maire UMP a mis son véto pour empêcher la montée sur scène de Rachid Taxi, ami du chanteur. Le Département de la Seine-Saint-Denis a réagi. Le président PS, Stéphane Troussel, propose d'accueillir l'artiste dans un collège du Blanc-Mesnil.

Grand Corps Malade en Concert Privé V
Grand Corps Malade en Concert Privé V © Radio France

L'interdiction du concert de Grand Corps malade par le maire UMP du Blanc-Mesnil provoque l'indignation du président PS du Conseil départemental de la Seine-Saint-Denis, Stéphane Troussel. Dans un communiqué, le président du département annonce qu'il a proposé à Grand Corps Malade de "l'accueillir dans un des collèges du Blanc-Mesnil dans les prochaines semaines" pour qu'il puisse donner un concert, comme prévu, dans la ville.

Grand Corps Malade, qui est originaire du Blanc-Mesnil, avait été privé de concert dans cette commune le 21 mai prochain. Le maire avait annulé son contrat car il ne voulait pas que Rachid Taxi, invité par le chanteur, monte sur scène. Le chanteur envisage d'attaquer le maire UMP, Thierry Meignen, pour "rupture de contrat abusive ".

Le chanteur-slameur avait invité Rachid Amghar, alias Rachid Taxi, à monter sur scène avec lui pour interpréter le titre "Inch’Allah" ,(regardez la vidéo à la fin de l'article). L’ami de Grand Corps Malade, chauffeur de taxi de profession, est aussi connu pour ses prises de positions politiques souvent à gauche. Et c’est ça qui coince. Thierry Meignen, le maire UMP du Blanc-Mesnil, estime que Rachid Taxi est plus un personnage politique qu’un artiste. Il craint que l’homme se serve de la scène comme d’une tribune politique et il ne redoute que la soirée se transforme en meeting. Il ne veut pas de Rachid Taxi aux côtés de Grand Corps Malade sur la scène du théâtre 9. Il a donc annulé le concert.

Rachid Taxi "est un militant d’extrême gauche qui m’insulte depuis des années" : Thierry Meignen

Le maire du Blanc-Mesnil, Thierry Meignen, remet en cause le contrat signé avec le chanteur. "Moi j’ai signé un contrat pour 21000 euros, ce qui n’est pas rien pour un concert, de Grand Corps Malade et pour lui seul et là, je m’aperçois qu’il s’apprête à faire monter sur scène quelqu’un (Rachid Taxi) qui n’est pas un artiste pour chanter une chanson. C’est un militant d’extrême gauche qui m’insulte depuis plusieurs années. Je dis non, ce n’est pas possible. Moi je ne prends pas le risque que ce concert se transforme en tribune politique. Je pense que ce concert risquait de mal tourner ".

Le maire, qui fustige au passage les exigences de Grand Corps Malade en marge du concert, explique qu’ "on ne peut pas laisser ces gens manipuler l’opinion, dire des choses inexactes et puis surtout préparer un coup tordu tout en encaissant 21000 euros avec le prétexte de faire un concert ".     

"Rachid taxi était là pour chanter et que pour chanter" : Grand Corps Malade 

Grand Corps Malade affirme ne pas comprendre pas les inquiétudes du maire du Blanc-Mesnil. Il précise que, pour le rassurer, "sa production a écrit au maire en disant que Rachid Taxi état là pour chanter et que pour chanter. Rachid Taxi lui-même a fait un écrit au responsable de la salle municipale ou devait avoir lieu le concert en disant "rassurez-vous je suis là pour chanter il est hors de question que je prenne en otage le concert de Grand Corps Malade pour des raisons personnelles ou politique ". Des lettres qui n’ont visiblement pas convaincu le maire.

Grand Corps malade rappelle que Rachid Taxi est déjà monté plusieurs fois sur scène avec lui pour chanter cette chanson "Inch' Allah, très fédératrice. "C’est le dernier morceau, tout le public chante et danse avec nous ". 

Le chanteur ne compte pas en rester là. Il envisage d'attaquer le maire et il dit aussi qu’il va essayer d’aller voir les habitants de la ville. "La parole ne va pas être censurée comme ça, on a le droit de chanter".

"C'est démentiel, c'est surdimensionné" : Rachid Taxi

Cette annulation de concert ,"c’est n’importe quoi, ce n’est pas justifié " s’insurge Rachid Taxi qui devait faire un duo juste sur la dernière chanson du spectacle. "Il n’était nullement question de faire quelques déclarations politiques que ce soit. Ce qui est très déplorable, c’est que là, on a à faire à une prise de position qui est un jugement à priori. Je ne suis pas un militant d’extrême gauche, pas du tout. Je ne comprends pas ces attitudes, il n’y a rien de fondé, ce sont des informations  inexactes ".

Rachid Taxi qui se dit prêt à rencontrer le maire du Blanc-Mesnil.

 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess