Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Miss France : première dauphine, April Benayoum visée par des tweets antisémites

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Provence, France Bleu

L'élection s'est sans doute jouée à un cheveu, ce samedi soir, pour Miss Provence qui, comme lors de la dernière édition du concours, termine deuxième derrière Miss Normandie. Mais ce dimanche, la polémique enfle après des tweets antisémites visant April Benayoum.

April Benayoum, dauphine du concours de Miss France, ce samedi, au Puy du Fou (image d'illustration).
April Benayoum, dauphine du concours de Miss France, ce samedi, au Puy du Fou (image d'illustration). © Maxppp - © Antoine Tomaselli

On pourrait les appeler "Les Poupous du concours de Miss France", nos Miss Provence. Comme le génial Raymond Poulidor, elles sont victimes de la même malédiction. Celle de finir toujours à la deuxième place. Enfin, toujours, non. Mais ça fait quand même deux ans que ça dure, cette histoire. Avec Lou Ruat déjà, dauphine de l'édition 2020. Et, cette année, avec April Benayoum, qui préfère en rire :

Interview France Bleu Provence d'April Benayoum

Cette année, donc, pour se consoler, on se redit qu'il n'y avait pas deux centimètres entre la deuxième et la première marche du podium sur laquelle est montée Amandine Petit, Miss Normandie de 23 ans, sacrée Miss France ce samedi soir au Puy du Fou. Une élection suivie par neuf millions de personnes, derrières leurs écrans de télés et sur les réseaux sociaux, aussi. Pour le meilleur et pour le pire.

Des commentaires antisémites

Lors du défilé, April Benayoum a rappelé ses origines israéliennes. Ce qui a suscité une vague de commentaires antisémites, notamment sur Twitter. Des propos "inadmissibles" et condamnés ce dimanche matin par la classe politique. Une "abomination", pour le président de la Région Sud, Renaud Muselier

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Le ministre de l'Intérieur, Gérald Darmanin, se dit "profondément choqué par la pluie d’insultes antisémites contre Miss Provence. Nous ne devons rien laisser passer. Honte à leurs auteurs. Les services de police et de gendarmerie sont mobilisés". La ministre déléguée à la Citoyenneté, Marlène Schiappa, a elle indiqué avoir adressé au procureur un signalement sur la base de l'article 40 du code de procédure pénale, qui impose à toute autorité publique de signaler une infraction dont elle a connaissance.

Interrogée ce dimanche sur BFMTV, Amandine Petit, la nouvelle Miss France, a jugé "extrêmement décevants" ces "propos déplacés" visant sa dauphine, à qui elle a apporté son "soutien". TF1, Endemol et les organisateurs de cette 91e cérémonie ont eux aussi condamné "fermement les propos haineux et antisémites proférés" sur les réseaux sociaux.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

"Rendez-vous devant la justice pour les twittos qui hier soir ont transformé Twitter en cloaque antisémite contre Miss Provence", a promis de son côté la Licra, qui invite les internautes à signaler les contenus sur son site afin de mener "une action de groupe". L'union des étudiants juifs de France (UEJF) a elle dénoncé "un concours d'antisémitisme".

Sur la toile, les internautes étaient nombreux, aussi, à apporter un soutien à la jeune provençale de 21 ans, notamment sur Twitter : 

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Choix de la station

À venir dansDanssecondess