Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Confinement : 800 enfants potentiellement en danger dans le Territoire de Belfort

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Belfort-Montbéliard

Protéger les enfants contre la maltraitance, c'est l'une des priorités du Conseil Départemental du Territoire de Belfort dans cette période de confinement ou le risque semble plus élevé. Dans ce département, 800 enfants sont potentiellement en danger.  

Le 119 est le numéro d'urgence pour l'enfance maltraitée
Le 119 est le numéro d'urgence pour l'enfance maltraitée © Maxppp - Olivier Corsan

C’est un acte de violence inouïe qui a marqué les esprits. Un enfant de six ans est mort la semaine dernière sous les coups de son père en Seine Saint Denis. Le confinement est un facteur aggravant de la maltraitance infantile, disent de nombreux spécialistes. Pour éviter de nouveaux drames, les associations et services sociaux sont sur leurs gardes.

Des assistants familiaux et des familles d'accueil mobilisés

Dans le Territoire de Belfort, 800 enfants bénéficient de mesures de protection mises en place par le département. Ces enfants potentiellement en danger sont suivis chez eux par des assistants familiaux (110 dans le département) qui secondent les parents. Ils peuvent être aussi hébergés en foyer. Ces moyens humains ne suffisent pas toujours, préviennent les services compétents du département. Il faut alerter quand un danger se présente pour un enfant. On ne sait pas toujours ce qui se passent derrière les murs des habitations…

Le réflexe 119 pour éviter des drames

Si vous êtes témoins de faits qui peuvent présenter un danger, il ne faut pas hésiter à composer le 119, le numéro vert national de l’enfance en danger. Les élus en appellent à la responsabilité de chacun y compris des parents. " Si vous avez un soucis, si vos enfants sont trop perturbés et que vous n'avez plus à faire face, il faut appeler le 119. On vous accompagnera et on mettra tout en oeuvre pour éviter des situations dramatiques et irréparables. Je crois que c'est de la responsabilité de chacun. Si des grands parents, cousins, voisins sont témoins des actes de violence ou encore des enfants qui pleurent tout le temps. Il faut signaler ces situations pour éviter des situations dramatiques", explique Marie-France Céfis, conseillère départementale dans le Territoire de Belfort en charge de la protection de l’enfance.

Le 119, numéro vert d’urgence enfance en danger, est gratuit et disponible 24 heures / 24 et 7 jours sur 7. Il est également possible de signaler des faits graves dans les pharmacies qui alertent ensuite les forces de l’ordre.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess