Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Confinement à Paris : les sorties sportives interdites entre 10h et 19h

-
Par , France Bleu Paris, France Bleu

La Ville de Paris et la préfecture de Police ont décidé de renforcer encore les mesures de confinement dans la capitale. Les sorties pour activités sportives seront interdites en journée à partir de ce mercredi 8 avril.

Les sorties sportives même brèves et près du domicile sont désormais interdites en journée.
Les sorties sportives même brèves et près du domicile sont désormais interdites en journée. © Maxppp - Yann Castanier / Hans Lucas / Hans Lucas

Les autorités n’auront pas tardé à réagir après le clair relâchement observé dans les rues de Paris ce week-end. Ce mardi, la mairie et la préfecture de police de Paris annoncent un renforcement des mesures de confinement. Et notamment, l’interdiction de sortir faire du sport en journée, à partir de ce mercredi 8 avril.

"Toute forme de relâchement mettrait en péril les efforts collectifs réalisés jusqu’ici", explique un communiqué commun. "Ainsi, à compter du 8 avril 2020, les sorties pour des activités sportives individuelles ne seront plus autorisées entre 10h et 19h sur l’ensemble du territoire de Paris. _Elles restent donc autorisées de 19h à 10h_, au moment où l’affluence dans les rues est la plus faible", détaillent les autorités.

Il fallait "renforcer le confinement" prévenait Anne Hidalgo

Anne Hidalgo l'avait d'ailleurs laissé entendre, ce mardi matin, chez nos confrères de franceinfo. "On est en train de travailler sur des horaires qui permettraient aux joggeurs de courir plus tôt le matin et plus tard le soir pour éviter qu'on ne croise les autres", a expliqué l'élue de Paris. 

"Il y a des endroits où il y a des files continues de gens qui courent, ce qui est très bien pour la santé mais un peu moins pour le confinement et qui présente quand même un certain nombre de risques", constatait la maire, estimant que le fait "d'accepter ce confinement, parce qu'il en va de notre santé" et parce qu'on "est quand même loin de sortir de cette crise", est aussi une façon d'être "actif" aux côtés des soignants.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess