Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus

Coronavirus et confinement : "C'est qui le patron" reverse tous ses gains aux entreprises en difficulté

-
Par , France Bleu Vaucluse

Le patron vauclusien de "C'est qui le patron" annonce l'ouverture d'un fonds de soutien aux entreprises. Nicolas Chabanne estime que "si toutes les entreprises jouent le jeu, des millions d’euros pourront être reversés aux personnes en difficulté".

Nicolas Chabanne
Nicolas Chabanne © Radio France - .

Si vous achetez un produit de la marque "C'est qui le patron", les gains seront désormais reversés aux soignants, éboueurs, salariés, routiers, producteurs ou à toute autre entreprise en souffrance depuis le début des mesures de confinement, et qui travaillent chaque jour pour permettre au pays de tenir debout. 97.8 % des consommateurs de "C'est qui le patron" ont validé cette décision pour aider ceux qui sont pénalisés.

La marque voit ses revenus en forte progression avec des ventes en magasins qui explosent. Le patron vauclusien, Nicolas Chabanne, explique qu'il est "difficile d’accepter en effet que cette crise partagée par tous enrichisse certains alors que dans le même temps elle en condamne d’autres. Si d’autres entreprises veulent rejoindre cet effort solidaire, elles sont les bienvenues et nous lançons un appel aujourd’hui en ce sens." 

"C'est qui le patron" crée un fonds pour que cette aide puisse être directement apportée à des personnes en souffrance. Si d’autres entreprises veulent participer à cet effort de solidarité, elles peuvent prendre contact par courriel contact@lamarqueduconsommateur.com.  

Ce sont, au départ, les producteurs de lait qui ont souhaité reverser le centime supplémentaire qui leur était destiné sur les ventes de briques de lait sans bouchon aux soignants. La marque sollicite toutes les entreprises bénéficiaires à faire de même pour partager leurs revenus et aider ceux qui à l’inverse souffrent de la situation.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu