Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus

Confinement : comment les Restos du Cœur s'organisent à Brest

Comment assurer la distribution des repas aux plus défavorisés en plein confinement ? Après quelques jours de fermeture, les Restos du Cœur se sont remis au travail à Brest avec une organisation totalement chamboulée.

Les Restos du Coeur restent ouverts à Brest en cette période de confinement
Les Restos du Coeur restent ouverts à Brest en cette période de confinement © Radio France - Mickaël Chailloux

Comment assurer les gestes barrières et les distances de sécurité dans une structure associative, qui ne dispose pas nécessairement de matériel de protection ? À Brest, les Restos du Cœur ont totalement revu leur organisation pour limiter les contacts entre bénévoles et bénéficiaires.

Des bénévoles toujours nombreux

Pas toujours évident de respecter les distances d'un mètre pour les bénévoles qui préparent un matin sur deux les sacs de provisions. Ils sont deux fois moins nombreux que d'ordinaire mais il faut une bonne vingtaine de personnes sur le pont. Le centre n'ouvre désormais que du lundi au mercredi et plus toute la semaine : les distributions sont donc concentrées sur trois après-midis

"Les bénévoles préparent les sacs le matin, explique la présidente du centre Marie-Noëlle Grall. Les bénéficiaires ne peuvent plus choisir les denrées qu'ils souhaitent, on fait des paquets type selon les tailles des familles." L'association a pu récupérer 200 masques grâce à une ancienne infirmière et d'autres bénévoles en ont cousu de nouveaux en tissu.

Barrières et nombre de personnes restreint

Seuls cinq bénéficiaires peuvent entrer à la fois dans le centre de distribution. À l'entrée,"les fiches de distribution avec les produits accordés ne sont plus cochées", pour limiter les contacts explique Marie-Noëlle Grall. Une plaque de plexiglas a aussi été installée devant la personne chargée de jeter un œil sur les cartes de bénéficiaires de chacun. 

La mairie a aussi mis des barrières à disposition pour encadrer la file d'attente à l'extérieur. Un ou deux médiateurs du CCAS sont présents à chaque distribution pour s'assurer que la distance d'un mètre soit respectée par chacun des bénéficiaires.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu