Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Confinement : des gendarmes des Alpes-Maritimes appellent les séniors pour rompre l'isolement

-
Par , France Bleu Azur

Pour rompre l'isolement pendant le confinement, des gendarmes appellent chaque semaine les personnes âgées inscrites dans le dispositif "tranquillité seniors". Exemple dans les Alpes-Maritimes, où 300 seniors reçoivent chaque semaine un coup de fil devenu indispensable.

Le dispositif "tranquillité séniors" est accessible gratuitement à toutes les personnes âgées, sur tout le territoire.
Le dispositif "tranquillité séniors" est accessible gratuitement à toutes les personnes âgées, sur tout le territoire. - Maxppp

A la fois très exposés pendant cette crise sanitaire et isolés en raison du confinement, les personnes âgées traversent une période très anxiogène. Pour rompre cette solitude et rappeler les bons réflexes, il existe un dispositif gendarmerie encore trop méconnu qui s'appelle "tranquillité seniors". C'est un service gratuit, accessible à toutes les personnes âgées, sur tout le territoire.

"Cet appel est un rayon de soleil dans ma journée".

Dans les Alpes-Maritimes, 300 personnes sont inscrites dans les fichiers de la gendarmerie pour recevoir un appel par semaine. Serge par exemple est un retraité de 78 ans qui vit isolé avec sa femme malade, dans le petit village de Massoins, dans le haut pays niçois.

Tous les mardi en fin de matinée, il reçoit un appel d'un gendarme de la compagnie de Puget-Théniers. "Je ne vois quasiment personne en ce moment avec le confinement. On vit dans une petite maison à plus d'un kilomètre du centre du village. C'est un peu lourd à supporter cette période. Cet appel est un rayon de soleil dans ma journée."

"Cet appel rompt l'isolement, ça devient un besoin" Serge

Un dispositif gratuit et accessible à tous les seniors

En plus de rompre la solitude, pesante pour beaucoup de personnes âgées, les gendarmes volontaires pour participer à ce dispositif prennent le temps de rappeler les bons réflexes sanitaires pendant cette crise du coronavirus mais aussi les précautions à prendre avec d'éventuelles sollicitations malveillantes.

"On les met en garde contre des appels qui viseraient à connaître leur code de carte bleu, ou l'endroit où ils cachent leurs bijoux," explique la commandante Marianne Richard, responsable du dispositif "tranquillité seniors" dans les Alpes-Maritimes.

"Il y a aussi les escrocs déguisés en faux policier ou faux gendarme. Cela peut arriver même pendant le confinement. Et puis évidemment on prend des nouvelles, on s'assure que tout va bien, et s'il y a un besoin ou une difficulté, on prévient le centre social ou la municipalité la plus proche."

"Certains appels durent jusqu'à 1h, la gendarmerie prend tout son sens dans ce lien social" la commandante Mariane Richard

Il suffit d'appeler le 17 pour s'inscrire

Par tradition, ce sont essentiellement d'anciens gendarmes et militaires qui s'inscrivent dans ce dispositif après la fin de leur carrière. Mais ce service est accessible à tous. Pour s'inscrire, il suffit à la personne âgée ou à sa famille d'appeler le 17 ou le numéro de la compagnie de gendarmerie la plus proche.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess