Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Solidarité - Emmaüs lance un appel aux dons, une première depuis sa création il y a 70 ans

-
Par , France Bleu Paris

Les communautés Emmaüs lancent un appel aux dons. Elles ne l'avaient jamais fait depuis leur création en 1949 par l'abbé Pierre. Mais avec le confinement, elles ne peuvent plus faire de la récupération et de la revente. C'était leur seule source de revenus pour venir en aide aux plus démunis.

Emmaus appelle aux dons.
Emmaus appelle aux dons. - Fondation Abbé Pierre

Emmaüs a besoin de vous. Jusqu'à présent, pour soutenir et aider les communautés Emmaüs, c'était très simple. On pouvait donner tous les vêtements, objets et meubles dont on voulait se débarrasser. On pouvait aussi aller en acheter dans leurs entrepôts, une fois que les compagnons les avaient rénovés ou réparés.

Mais aujourd'hui, avec le Coronavirus et le confinement, tout est à l'arrêt. Pour Emmaüs, c'est une catastrophe. Ces ventes étaient leur seul revenu. Emmaüs ne reçoit pas de subventions. Les communautés de l'abbé Pierre ont donc décidé, et c'est une première dans leur histoire, de faire un appel aux dons. Jamais depuis 1949, date de leur création par l'abbé Pierre, Emmaüs n'avait fait appel à la générosité du public.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Emmaüs est en danger

Tous les compagnons et toutes les personnes en situation de pauvreté et d’exclusion aidés par Emmaüs sont aujourd’hui en danger. Il y a près de 7 000 compagnons en France. Tous issus de la rue, ces hommes et ces femmes, qui vivent en communauté dans des centres, qui accueillent entre 30 à 60 personnes, partagent leurs repas et travaillent ensemble pour le bénéfice de leur communauté. 

Jean-François Maruszyczak, délégué général d’Emmaüs France, en direct dans le journal de 08h sur France Bleu Paris

Emmaüs a besoin de cinq millions d'euros pour passer le cap

Une communauté coûte entre 800.000 et un million d’euros par an. L'association souhaite récolter cinq millions d’euros pour passer le cap des trésoreries et continuer à travailler dans les centres d’Emmaüs au quotidien.

Emmaüs France a mis en place un fond de solidarité pour aider et faire des avances aux communautés les plus fragiles. Malgré tout, certaines pourraient faire faillite, estime le délégué général d’Emmaüs France, Jean-François Maruszyczak.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess