Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Confinement en Bretagne : l'Eglise s'organise grâce aux réseaux sociaux

-
Par , France Bleu Armorique
Bretagne, France

Comment s'organise l'Eglise pendant le confinement en Bretagne ? Funérailles et messes diffusées en direct sur Youtube ou Facebook, discussion sur Skype ou Messenger avec les prêtres, les églises bretonnes sont plus que jamais connectées.

La cathédrale Saint-Pierre de Vannes
La cathédrale Saint-Pierre de Vannes

Pendant le confinement en Bretagne, seules quelques églises sont fermées. Il est possible d'aller prier et d'organiser des funérailles mais avec les gestes barrières et des mesures strictes. Les célébrations communes sont interdites. Pour limiter au maximum les déplacements ou les rencontres entre pratiquants, l'Eglise opte pour un culte 2.0. 

Pas plus de vingt personnes aux funérailles

Les messes d'obsèques sont supprimées mais une prière peut être organisée par un célébrant (diacre, curés, vicaires) de moins de 70 ans. Le nombre des participants à cette prière ne doit pas dépasser la vingtaine et chaque personne doit se tenir à un mètre de distance dans l'église. 

En Ile-et-Vilaine, la paroisse de Bruz est équipé de façon à pouvoir retransmettre en direct des messes et des funérailles, "mardi dernier, _des funérailles étaient diffusées en direct sur Youtube et Facebook_, cela permet à tous les proches de pouvoir être présent d'une certaine manière, rapporte le père Tibaut du Pontavice. Nous le proposerons à toutes les familles désormais." 

A défaut de pouvoir accepter tout le monde dans son enceinte pendant le confinement, "des messes du souvenir pourront être organisées après la période de confinement afin de permettre aux absents de pouvoir se recueillir après le décès d'une personne", précise l'abbé Hervé Le Vezouet, vicaire générale du diocèse de Saint-Brieuc. 

Les jeunes prêtres sollicités 

Dans les Côtes d'Armor, "l'évêque a demandé aux jeunes prêtres de se montrer particulièrement disponibles étant donné que les célébrants de plus de 70 ans ne peuvent assurer des funérailles", ajoute l'abbé Hervé Le Vezouet. 

Dans le diocèse de Sant-Brieuc-Tréguier, dès la semaine prochaine, des retransmissions de messes et prières en direct sur les réseaux sociaux seront mises en place. 

Dans le Morbihan, seule la Basilique de Sainte-Anne-d'Auray est fermée car l'affluence y est trop importante. Le diocèse de Vannes dispose d'une page Facebook où sont notamment diffusés des temps de prières en direct. 

Echanger avec ses paroissiens sur Skype

Nombreuses sont les paroisses où des discussions se mettent en place sur Messenger ou sur Skype entre les paroissiens et leur prêtre. "On ne peut pas confesser par média interposé mais il est possible de discuter de la vie quotidienne ou se donner des nouvelles sur Internet", déclare Philippe Josse, délégué à la communication pour le diocèse de Vannes.  

"Si les pratiquants veulent une confession, il faut désormais fixer un rendez-vous pour organiser une rencontre dans les règles des gestes barrières", précise Philippe Josse. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu