Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus

Confinement en Dordogne : ils font les courses pour leurs voisins

-
Par , France Bleu Périgord

Les réseaux d'entraide de proximité s'organisent face au confinement, particulièrement entre voisins. Certains proposent de faire les courses pour les plus fragiles.

Votre voisin, votre voisine peut avoir besoin de vous
Votre voisin, votre voisine peut avoir besoin de vous © Radio France - Philippe Graziani

La solidarité entre voisins s'organise face au confinement. Sur le groupe Facebook "Covid19 : Groupe Entraide et Solidarités Dordogne", plusieurs personnes proposent de faire les courses pour les plus vulnérables, ou pour ceux qui sont dans l'incapacité de se déplacer. Amel a été une des premières à offrir son aide dans le secteur de Trélissac, où elle réside, pour des petits achats. "Mais pour les grosses courses, j'étais prête à prendre la voiture."

Un couple avec quatre enfants m'a contactée (...) pour un gros caddie. 

Quelques heures après son message sur Facebook, Amel a été contactée par une famille de Sarliac-sur-l'Isle, à une dizaine de kilomètres. Pour "un gros caddie pour une dizaine de jours (...) elle m'a dit qu'avec quatre enfants, ça allait vite !" Pour Amel, ancienne aide-soignante retournée aux études pour devenir infirmière, il est "normal" d'aider les autres durant cette période. 

Une personne âgée n'avait plus de bouteilles d'eau. 

Lucie, elle, vit à Bergerac. Dans sa résidence, on se serre les coudes. "On a tous mis un petit mot en bas, si quelqu'un a besoin de quelque chose, pour limiter les allées et venues (...) je propose de l'aide surtout pour les personnes âgées, pour les petites courses ou les médicaments." 

Un groupe d'entraide sur Facebook.
Un groupe d'entraide sur Facebook. - Capture d'écran

La fille d'une de ses voisines l'a contactée, pour apporter des bouteilles d'eau à sa mère âgée, ce que Lucie a tout de suite fait. Pour cette conseillère en immobilier, travailler à domicile et ne plus aller à la rencontre des gens est difficile. "Mais c'est aussi une période où on peut prendre un peu de recul" sourit la jeune femme de 26 ans, qui a l'intention d'aider ses voisins jusqu'à la fin du confinement. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu