Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Confinement - Coronavirus : 100% solidaire

Confinement en Dordogne : pour le 8 mai, un gendarme va courir un semi-marathon... dans sa caserne !

-
Par , France Bleu Périgord, France Bleu

C'est une initiative originale : pour soutenir le Bleuet de France en ce 8 mai 2020, un gendarme de Ribérac en Dordogne va courir un semi-marathon... dans sa caserne, confinement oblige !

Gendarmerie, photo d'illustration
Gendarmerie, photo d'illustration © Radio France -

C'est un acte généreux. Nicolas Mortier, un brigadier chef du peloton de surveillance et d'intervention (PSIG) de la gendarmerie de Ribérac blessé en mai 2019 en intervention va tenter de courir un semi-marathon dans sa caserne, confinement oblige. Ce sera ce mercredi matin. Et cela en hommage aux actions du Bleuet de France au profit des anciens combattants et blessés de guerre, des veuves et des orphelins. Une action qui aura donc lieu aussi à 48h des célébrations du 8 mai, largement réduites cette année à cause du coronavirus.

Il sera accompagné symboliquement depuis chez lui à Brantôme et durant les 100 derniers mètres par un ancien combattant de 90 ans !  D'autres militaires gendarmes de Bergerac, Sarlat, et de l'EDSR (escadron départemental de sécurité routière) de Dordogne courront aussi 5 km chacun dans leurs unités.

Le colonel Pauty, chef des gendarmes de la Dordogne fera lui même les derniers kilomètres. Cette année, le 8 mai se fera à mimima, sans public, sans troupes. Avec des dépôts de gerbe dans les communes volontaires en présence du maire éventuellement du préfet et au maximum d'un seul porte drapeau.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess