Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus

Confinement en Dordogne : "quelques petits relâchements sur les activités de plein air" dit le préfet

-
Par , France Bleu Périgord

La préfet de la Dordogne Frédéric Périssat était l'invité de France Bleu Périgord ce mercredi matin. Il indique que 80 personnes sont verbalisées chaque jour en moyenne désormais dans le département. Le confinement est donc plutôt bien respecté sauf sur quelques activités de plein air.

Frédéric Périssat, préfet de la Dordogne
Frédéric Périssat, préfet de la Dordogne © Radio France - Charlotte Jousserand

La préfet de la Dordogne Frédéric Périssat était l'invité de France Bleu Périgord ce mercredi matin. Il indique que 80 personnes sont verbalisées chaque jour en moyenne désormais dans le département. Contre 60 au début du confinement.

"Il n'y a pas de relâchement dans l'application du confinement en Dordogne" estime le préfet. "Nous sommes passés de 60 verbalisations chaque jour à 80 aujourd'hui" révèle le préfet.

"On constate seulement quelques relâchements sur les activités de plein air". Pourtant, le préfet estime que les règles sont claires, notamment sur la pratique du sport et du vélo.

"Le vélo de loisirs est interdit. Vous pouvez aller sur le site du gouvernement, toutes les règles à suivre sont détaillées. Nous devons rester confinés chez nous. Si vous avez besoin de prendre l'air, vous allez sur le pas de votre porte, quand il n'y a personne. Et vous rentrez ensuite. Nous devons rester confinés restons chez nous et plus nous respecterons plus nous pourrons sortir vite » dit le préfet.

Quelques vacanciers repérés

Au total, en moyenne, 150 policiers et gendarmes sont mobilisés chaque jour pour faire contrôler le confinement en Périgord.

Et les contrôles vont se renforcer avec le week-end de Pâques : "« Nous avons un long week end avec le lundi de Pâques donc nous serons très vigilants » dit le préfet de la Dordogne.

L'objectif : éviter aussi les arrivées de vacanciers, qui viendraient rompre le confinement. « On me signale ici ou là quelques arrivées de vacanciers en Périgord mais c’est infime. On a des contrôles très importants sur les axes routiers. Les locations sont arrêtées » dit le préfet de la Dordogne.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu