Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Confinement : les maires des petites communes rurales du Limousin sur le qui-vive

-
Par , France Bleu Limousin

Contrairement aux idées reçues, être confiné dans un hameau isolé n'est pas forcément un gage de bien-être. Entre solitude et fracture numérique, les maires des communes rurales restent très attentifs aux changements de comportements de leurs habitants.

Le confinement à la campagne n'est pas toujours aussi idyllique
Le confinement à la campagne n'est pas toujours aussi idyllique © Radio France - F.CANO

Dans la commune des Cars, au sud de la Haute-Vienne, monsieur le maire connaît tout le monde ou presque. Un avantage qui lui permet de connaître précisément la situation dans son village, "c'est souvent des voisins qui tirent la sonnette d'alarme, des personnes proches ou même la factrice qui si elle remarque des choses, elle n'hésite pas à nous le faire remonter. Ce qui permet très rapidement de pouvoir agir", analyse Stéphane Lautrette avant d'ajouter, "en milieu rural, une des particularités, c'est que l'on a une formidable solidarité et une bienveillance du voisinage. J'ai le souvenir d'une vieille dame qui se négligeait et grâce à un voisin qui nous l'a signalé on a pu intervenir et se rapprocher d'elle pour voir ce qui n'allait pas".

La factrice en première ligne

Depuis 9 ans, Béatrice distribue le courrier dans tous les petits hameaux de la commune. Bien souvent, c'est la seule personne que ces habitants les plus isolés croisent dans la journée. "On sent bien que les gens ont besoin de parler, d'avoir un lien. Quand je constate qu'il y a un problème je le signale à la mairie", confie Béatrice qui est aussi conseillère municipale aux Cars. 

Autre problématique, la fracture numérique. Etre isolé c'est bien, mais être connecté c'est mieux! Beaucoup de zones blanches existent encore, et de nombreux hameaux ne sont pas connectés à internet avec un débit acceptable. A cela, il faut ajouter le développement des outils numériques qui occupent une place prépondérante en cette période de crise sanitaire. 

Gros bémol, beaucoup de personnes âgées, souvent seules et isolées ne maîtrisent pas ces outils. Même une simple déclaration de revenus devient vite un cauchemar! "Depuis un an, cette crise sanitaire nous a révélé à quel point l'usage du numérique est devenu essentiel", selon Martine Catus, la directrice de la Maison du Département de Saint-Junien, "C'est pour cette raison que le Conseil Départemental de la Haute-Vienne vient de recruter 5 conseillers numériques pour aider les personnes en difficultés."

Choix de la station

À venir dansDanssecondess