Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Déconfinement : les ocres du Luberon n'accueilleront pas tous les marcheurs en manque de nature

-
Par , France Bleu Vaucluse

Aprés plusieurs semaines de confinement, le Colorado provençal est prêt à accueillir à Rustrel (Vaucluse) les marcheurs en manque d'espace, mais le sentier des ocres restera fermé à Roussillon par prudence, car les sites du Luberon attirent des milliers de visiteurs.

Les ocres de Roussillon dans le Luberon
Les ocres de Roussillon dans le Luberon - N.Tardieu - VPA

À partir du 11 mai, chacun pourra sortir jusqu'à 100 km de son domicile. Ceux qui ne supportent plus d'être enfermés rêvent déjà de nature et de balade. Tous les sites naturels ne seront pas accessibles en région PACA. On compte plus de 10.000 km de sentiers balisés dans notre région, mais il faudra marcher à bonne distance et en petit groupe.

Les ocres du Luberon peut-être ouverts... ou pas

Les chaussettes orange, c'est à ça qu'on reconnait les visiteurs des ocres du Lubéron...  Ils sont 600.000 chaque année (soit 1,2 million de chaussettes tâchées de poussière) dont un tiers à Rustrel. L'association de gestion des ocres de Rustrel se prépare à rouvrir le Colorado provençal. Carine Saussol explique que l'accueil et la billetterie seront adaptés avec des mesures barrières. Ensuite, sur le site naturel, "les gens circulent un par un pour laisser le croisement sur le chemin. Nous avons des lieux parmi les ocres comme le Sahara où on peut faire des groupes de personnes sans se côtoyer de prés".

À quelques kilomètres du Colorado provençal, le sentier des ocres ne rouvrira pas. La maire de Roussillon, Gisele Bonnelly, estime "qu'il faut jouer la prudence. Le sentier des ocres est certes en plein air mais les jours d'affluence, on a une queue de 100 m de long, les uns derrière les autres tout serré. Ça ne va pas en période d'épidémie. Le sentier restera fermé. Je verrai en juin" pour une éventuelle réouverture.

Randonneurs patients, mais nature inquiète

À Avignon, Jacques Dupont et son club de randonnée attendent l'automne pour ressortir le sac à dos : "Pendant une marche, c'est difficile de respecter la distance d'un mètre. Et puis il n'y a pas que des bons sentiers. Dans un mauvais passage, il faut parfois aider certaines personnes. Alors je vois mal la reprise se faire en juin. Je vois plutôt la reprise des randonnées en septembre."

Les parcs naturels demandent de faire attention. La nature ne peut pas absorber la ruée des urbains, C'est le moment de la reproduction, notamment pour l'aigle de Bonelli ou le vautour pecnoptère dans les parcs du Luberon ou des Alpilles

Le parc du Luberon conseille la prudence sur les sentiers

Pour respecter les distances entre promeneurs et protéger la faune et la flore, la responsable de la biodiversité du parc naturel du Luberon encourage randonneurs et cyclistes à explorer de nouveaux itinéraires. Aline Salvaudon suggère de "sortir de ce qu'on connait pour éviter les lieux les plus fréquentés. Si on concentre trop de personnes sur ces sites, il y aura des impacts sur les animaux, les plantes et cela augmente le risque de contamination au Covid-19 entre visiteurs. On conseille 10 mètres de distance entre VTT. Si vous restez sur les itinéraires balisés, vous protégez aussi les espaces en pleine reproduction en ce moment comme l'aigle royal, l'aigle de Bonelli ou même des crapauds".

Choix de la station

À venir dansDanssecondess