Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Coronavirus : l'Ehpad de Saint-Georges-d'Orques se confine et n'accepte plus aucune visite extérieure

-
Par , France Bleu Hérault

Depuis l'hospitalisation de quatre résidents due au Covid-19, dont deux décès hier, de l'EHPAD de Saint-Georges-d'Orques, l'établissement est totalement confiné. Aucune visite n'est acceptée, et six salariés testés positifs sont en arrêt de travail. Un dépistage massif a été effectué.

Notre-Dame-Du-Bon-Accueil, l'EHPAD de Saint-Georges-d'Orques, est totalement confiné depuis le décès de deux résidents et la détection de plusieurs cas de COVID chez les autres ainsi que le personnel
Notre-Dame-Du-Bon-Accueil, l'EHPAD de Saint-Georges-d'Orques, est totalement confiné depuis le décès de deux résidents et la détection de plusieurs cas de COVID chez les autres ainsi que le personnel © Radio France - Jordan Proisy

Après l'hospitalisation due au Covid-19 de quatre résidents, dont deux décès jeudi, l'Ehpad Notre-Dame-du-bon-Accueil, à Saint-Georges-D'orques, a pris des mesures sanitaires drastiques. Confinement généralisé, aucune visite n'est autorisée, et un nouveau dépistage massif pour les résidents et le personnel a été effectué. Les six salariés déjà testés positifs sont en arrêt de travail. Les deux autres résidents toujours en hospitalisation sont dans un état stable d'après les familles. 

Les résultats des tests devraient intervenir dans les prochains jours. La cellule de crise du Covid du ministère de la solidarité et de la santé a été directement alertée, et coordonne avec l'Agence Régionale de Santé (ARS), la marche à suivre.

Depuis ces événements, l'EHPAD s'est adapté. Une zone d'isolement a été créée au rez-de-chaussée en tant que service Covid pour les résidents testés positifs lors du premier dépistage. Le premier étage, composé de 52 pensionnaires, tous testés négatifs, lui est divisé en plusieurs sections pour limiter des rassemblements trop nombreux lors des activités.

La situation est compliquée, et soudaine, alors que l'établissement n'avait jusqu'à présent eu aucun cas parmi les siens. L'ARS a envoyé du matériel supplémentaire comme des blouses, des masques et du gel hydroalcoolique. 

L'EHPAD est en confinement total jusqu'à la réception des résultats des tests COVID
L'EHPAD est en confinement total jusqu'à la réception des résultats des tests COVID © Radio France - Jordan Proisy

Le confinement a été mis en place. La seule sortie autorisée est individuelle, encadrée par un membre du personnel, et uniquement dans le jardin de l'EHPAD. Aucune entrée n'est tolérée, exceptée celle des médecins ou kinésithérapeute.

Les familles sont tenues au courant régulièrement par mail de l'évolution de la situation. Un mail rédigé par la directrice elle-même, Alexia Le Meur. Sinon l'accueil de la résidence par téléphone répond aux nombreuses interrogations.

Une surcharge de travail conséquente pour le personnel

Alexia Le Meur, qui s'inquiète justement de la dose de travail très importante, effectuée par les salariés sur place. Une équipe de quatre personne est présente 7 jours sur 7 pour assurer un accompagnement et lien social avec les résidents. 

Elle a lancé un appel au recrutement et au bénévolat pour venir aider et soutenir le personnel pendant cette crise. "Le confinement des résidents est compliqué malgré la mobilisation de tout le personnel. On a recruté directement cinq salariés, et un appel au bénévolat est lancé". Les conditions de travail sont difficiles dans les EHPAD. Le manque de personnel dans les milieux hospitaliers et d'hébergements, notamment depuis la crise sanitaire, est flagrant. Une situation souvent mise en avant et critiquée. 

Après le résultat des tests de dépistage, l'établissement continuera ou non le confinement. Pour autant, la cellule Covid recommande un nouveau test, dans tous les cas, la semaine prochaine.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess