Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus

Confinement : il n'y aura pas de couvre-feu à Romorantin, mais un drone "pour localiser les contrevenants"

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Orléans

Le préfet du Loir-et-Cher ne donne pas suite à la demande du maire de Romorantin : Jeanny Lorgeoux demandait l'instauration d'un couvre-feu de 22h à 5h du matin, pour faire respecter le confinement dans sa ville. Il n'y aura pas d'arrêté préfectoral en ce sens, mais plus de gendarmes et... un drone.

Verbalisations par les gendarmes, pendant le confinement, à Pithiviers (Loiret)
Verbalisations par les gendarmes, pendant le confinement, à Pithiviers (Loiret) - D.R. (C. Coehlo)

C'est un refus : le préfet du Loir-et-Cher ne prendra pas d'arrêté pour instaurer un couvre-feu à Romorantin-Lanthenay, indique le maire de cette ville de 18.000 habitants, ce mercredi soir.

C'était une demande du maire de Romorantin

Jeanny Lorgeoux demandait un couvre-feu pour une durée de quinze jours, de 22h à 5h du matin, estimant que certains habitants bafouaient les consignes de confinement et continuaient de se regrouper, principalement, selon lui, dans le quartier des Favignolles à Romorantin.

Un couvre-feu à Romorantin était-il disproportionné ?

"J'en prends acte, je suis dans le dialogue avec l'Etat", réagit Jeanny Lorgeoux, "il semble que le préfet ait estimé que vu la situation dans le Loir-et-Cher, département peu touché à ce stade par l'épidémie de coronavirus".

"Nous allons mettre au point, avec l'Etat, un dispositif pour répondre aux difficultés que je soulevais", ajoute le maire de Romorantin. Dans la soirée, le préfet du Loir-et-Cher, Yves Rousset, a expliqué dans un communiqué que "les incidents constatés" à Romorantin (non-respect du confinement) concernaient "quelques quartiers, et pas toute la commune", ce qui "ne justifiait pas" un couvre-feu sur toute la ville.

Plus de gendarmes et un drone

Mais le préfet annonce "un renforcement des effectifs de la gendarmerie la nuit sur les quartiers considérés" et "la mobilisation d'un drone pour aider à localiser les contrevenants".

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu