Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Confinement : le désarroi des futurs mariés et des prestataires dans le Calvados

-
Par , France Bleu Normandie (Calvados - Orne)

Depuis le début du confinement en France, de nombreux mariages ont été reportés. Un coup dur pour les futurs mariés qui préparent l'événement depuis des mois, mais aussi pour les prestataires, qui tentent de s'adapter au mieux. Illustration dans le Calvados.

De nombreux futurs mariés sont obligés de reporter leur mariage à cause du Covid-19. Les prestataires tentent de s'adapter au mieux.
De nombreux futurs mariés sont obligés de reporter leur mariage à cause du Covid-19. Les prestataires tentent de s'adapter au mieux. © Radio France - Nathanael Charbonnier

Cela devait être l'un des plus beaux jours de leur vie, mais malheureusement, il va falloir attendre encore un peu. De nombreux futurs mariés sont contraints de reporter leur mariage à cause du Covid-19. Valériane, une normande de 29 ans, devait se marier avec Charles le 27 juin prochain à Evrecy, près de Caen.

"On a décidé de reporter le mariage en juin 2021. Ça a été très compliqué à vivre, on attendait ça depuis plus d'un an et demi", confie la future mariée, qui se sent tout de même soulagée d'avoir reporté l'événement. 

"On ne voulait pas prendre de risques, ni faire un mariage avec des masques, sans serrer nos proches dans nos bras. Le reporter, c'était une façon de reprendre le contrôle des choses", poursuit Valériane.

Attendre jusqu'au dernier moment

Au contraire, Chloé et son compagnon Clément espèrent encore pouvoir se marier le 6 juin prochain à Mondeville. Ils ont prévu une autre date en mars 2021 au cas où, mais le couple attendra jusqu'au dernier moment pour reporter le mariage.

"On y pense tout le temps, on se pose plein de questions. Mais on a tellement envie que ce soit le 6 juin 2020 qu'on veut mettre toutes les chances de notre côté. Et si vraiment ça ne peut pas se faire, ce sera en mars 2021", explique la future mariée, refroidie par les annonces du Premier ministre ce mardi.

Le casse-tête des plannings 

Reporter son mariage, d'accord. Mais encore faut-il trouver une date. De nombreux prestataires étaient déjà complets pour 2021. C'est le cas de Laurence Bunel, propriétaire de la salle de réception "Le Manoir de Chivré" à Sainte Marguerite d'Elle.

"Nous sommes complets quasiment deux ans à l'avance. Certains choisissent donc de reporter le mariage en semaine l'été prochain, ou en week-end mais cet hiver. C'est vraiment compliqué point de vue planning, je n'en dors plus", raconte Laurence Bunel, qui s'inquiète également pour la perte de chiffre d'affaires de son entreprise.

Tous les prestataires de mariages connaissent une situation similaire. "Alors qu'on devrait travailler non-stop depuis la mi-mars, nos salariés sont au chômage partiel. L'année s'annonce très compliquée", s'inquiète Magalie Cossard, co-gérante du traiteur Le Prélude à Cresserons, lassée de ne pas recevoir d'informations concrètes. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess