Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Confinement : le monde de la culture très inquiet, "c'est une apnée qui va être très compliquée"

-
Par , France Bleu Bourgogne

Avec la crise du coronavirus, le monde de la culture s'inquiète. Plusieurs pétitions lancées en ligne réclament au gouvernement des mesures pour aider les intermittents. Pour le directeur artistique de Taxi Brousse à Quetigny (Côte-d'Or) la période est cruciale pour la survie des petites compagnies.

Une représentation de L'utopie des arbres, par la compagnie Taxi Brousse (archives)
Une représentation de L'utopie des arbres, par la compagnie Taxi Brousse (archives) - Cie Taxi Brousse

C'est un cri d'alarme et une inquiétude pour l'avenir. Comme d'autre, la Compagnie Taxi-Brousse installée à Quetigny près de Dijon, se demande comment vont se passer les prochains mois. "C'est une période cruciale", explique Alexis Louis-Lucas, comédien, metteur en scène et directeur artistique de la compagnie. "C'est une apnée qui va être très compliquée pour nos métiers, qui sont déjà liés à une certaine précarité."

"Tout le monde est à l'arrêt et on ne sait pas quand ça va rependre , c'est ça le plus dur" - Alexis Louis-Lucas directeur artistique de la Cie Taxi Brousse

Des spectacles annulés en cascade

La petite compagnie, qui travaille avec une salariée à mi temps et une dizaine d'intermittents du spectacle tout au long de l'année, est à l'arrêt. "Nous avons subi comme beaucoup, des annulations en série pour ce printemps, et nous n'irons pas non plus au festival d'Avignon, annulé lui aussi." 

Pour le directeur artistique il est temps que le gouvernement réagisse, car l'inquiétude porte aussi sur les six prochains mois. "Nous ne savons pas quand tout va reprendre, en septembre disent certains, bien plus tard selon d'autres. C'est très compliqué à vivre". Depuis quelques jours, plusieurs pétitions pour défendre les intermittents du spectacle ont été lancées sur internet. Emmanuel Macron, le président de la République a fait savoir ce samedi qu'il annoncera mercredi des mesures en faveur des artistes et de la culture.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu