Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Confinement : les clubs sarthois de sport attendent une "libération" pour les enfants

-
Par , France Bleu Maine

C'est l'une des annonces attendues dans l'allocution d'Emmanuel Macron ce mardi soir : l'éventuelle reprise des activités sportives, et peut-être aussi culturelles, pour les enfants. Les clubs sarthois se disent prêts et même impatients mais ils attendent des précisions.

Après le premier confinement les clubs avaient mis en place des mesures pour assurer les distances (ici à Caen).
Après le premier confinement les clubs avaient mis en place des mesures pour assurer les distances (ici à Caen). © Radio France - Olivier Duc

Dans la plupart des clubs de sports collectifs la majorité des licenciés sont des enfants. La décision qu'annoncera Emmanuel Macron ce mardi soir aura donc un énorme impact sur leur activité, si le président de la République annonce la réouverture des activités sportives.

A l'AS Le Mans Villaret football, "80% des licencié(e)s sont mineurs", évalue le président Tony Bordier. "On peut imaginer des activités pratiquement habituelles." Si la reprise est confirmée elle s'accompagnera sans doute de contraintes mais les dirigeants en sont pour l'instant réduits à imaginer quel pourrait être le protocole. "Peut-être des week-ends sans entraînements, peut-être des vestiaires fermés, mais au moins que les jeunes puissent jouer au foot".

Incertitudes sur le protocole...

"Si on a le feu vert on a tout ce qu'il faut pour reprendre" assure Emilie Fontaine, la présidente de l'ES Champagné Basket (80 licenciés). Elle confirme que la reprise est très attendue par les jeunes joueurs : "J'en ai deux à la maison ! On sent l'énergie débordante. Mais on ne sait pas si on pourra rencontrer d'autres clubs ou si ce sera seuls les entraînements seront autorisés".

... et sur les activités qui pourraient reprendre

Une autre inconnue concerne le type d'activités qui pourraient reprendre en décembre. Seulement les sports au sens strict, ou plus largement les activités physiques et culturelles, comme la danse ? Plus de 160 structures en Sarthe proposent des cours de danse. Hors de question qu'elles soient exclues d'une reprise pour le Sarthois Swann Gougeon, président de la section Pays de la Loire de la confédération nationale de la danse et professeur de danse.

"Ce serait une libération de revoir les élèves, de savoir qu'ils retrouvent une activité choisie. C'est important pour l'équilibre. En ce moment, il ne faut pas négliger la balance corps/esprit". La confédération nationale de la danse appelle à un rassemblement statique et pacifique mercredi après-midi à 14h, place des Jacobins, pour demander la réouverture des écoles de danse, au moins pour les enfants.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess