Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Confinement : les commerçants soignent leurs vitrines pour continuer de "tenter" leurs clients

-
Par , France Bleu Occitanie

Ce n’est pas parce que les boutiques sont fermées que les vitrines sont à l’abandon. Bien au contraire. C’est un des outils qui permet de garder un lien avec le client. Et les plus grands magasins ont déjà préparé leurs vitrines de Noël.

Chez Etoiles, une vitrine a été conçue spécialement pour le confinement.
Chez Etoiles, une vitrine a été conçue spécialement pour le confinement. © Radio France - SM

Les portes des magasins sont fermées, mais ce n’est pas pour ça que les responsables de boutiques chôment. Beaucoup ont mis en place du click-and-collect, gèrent le site internet, reçoivent des clients sur rendez-vous devant leur pas de porte. Mais ces commerçants n’oublient pas les vitrines. Malgré le confinement, beaucoup restent illuminées. On y trouve des messages, des numéros de téléphone pour les acheteurs. Et pour tenter de faire quelques ventes, certains commerçants soignent particulièrement ces vitrines. 

La magie de Noël, même en période de confinement 

Valérie Duclos est la directrice des Galeries Lafayette. Elle raconte comment la préparation des vitrines de Noël a forcément une saveur particulière cette année. _"À Toulouse, nous avons la chance d’avoir quelques vitrines bien situées… Donc la magie de No_ël se prépare même en période de confinement. Il faut trois semaines pour être prêt. C’est du détail très précis. Pour être fin prêt pour la réouverture. Et sur une période comme celle-ci, c’est rappeler que nous sommes là. Que la vie continue malgré la fermeture."

Les vitrines presque déjà prêtes aux Galeries-Lafayette.
Les vitrines presque déjà prêtes aux Galeries-Lafayette. © Radio France - JMM

Mais dans les petites boutiques on est aussi extrêmement attentif. C’est le cas dans les rues d’Albi où une boutique sur deux reste très vivante. Des lumières, des nouveaux produits, le Cochon Bleu, situé au pied de la mairie, est fermé. Mais les deux vitrines de la boutique de déco sont impeccables. "C’est primordial. Les gens, même s’ils n’ont qu’une heure pour marcher autour de chez eux, ils sont curieux, ça leur fait du bien."

Et clairement, pour les commerçants c’est très différent du premier confinement, notamment pour la patronne de l’Écume des Roses. "La vie elle a été morte la première fois. On croisait des pigeons et des crottes de chiens. Cette fois-ci, il y a plus de gens. On doit montrer que nous existons et que ça peut être intéressant de venir en centre-ville." 

Des portants spécial-confinement pour présenter la collection 

Dans la boutique de vêtements Etoiles, ça bouge tous les deux jours avec une mise en place spécial-confinement.  "Les vitrines, je les fais plusieurs fois par semaine… Cela a un impact. J’ai préparé des portants qui représentent la collection à la place de mannequins tournants. Il faut que les clientes voient un maximum de choses." Et les vitrines de Noël se préparent tranquillement, notamment à la Maison Pouick. "On a mis en avant plus de jouets que d’habitude. C’est une animation". Et l’objectif pour tous, c’est évidemment une réouverture le 1er décembre. 

Reportage dans les rues d'Albi

Avant la vitrine de Noël, plus de jouets dans les vitrines de Pouic-Land.
Avant la vitrine de Noël, plus de jouets dans les vitrines de Pouic-Land. © Radio France - SM
Choix de la station

À venir dansDanssecondess