Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus

Confinement : les conseils d'une coiffeuse du Vaucluse pour éviter les désastres capillaires

-
Par , France Bleu Vaucluse

Depuis le début du confinement, les salons de coiffure et les coiffeurs à domicile sont au chômage. La tentation est forte de se couper ou de se colorer les cheveux soi-même. Mais attention aux ratés ! Une coiffeuse du Vaucluse a donné quelques conseils à France Bleu pour éviter les désastres.

Pendant le confinement, certains sont tentés de se couper les cheveux ou de se faire des couleurs eux-mêmes
Pendant le confinement, certains sont tentés de se couper les cheveux ou de se faire des couleurs eux-mêmes © Maxppp - Vincent Voegtlin

Pour respecter les mesures de confinement, les salons de coiffure ont fermé boutique et laissé leurs clients déboussolés. Quelles solutions adopter quand on sait que les cheveux peuvent pousser jusqu'à 2 centimètres par mois ? Certains attendent patiemment, mais d'autres commencent à prendre les choses en main, et ce n'est pas toujours heureux. 

Les ciseaux, bonne ou mauvaise idée ?

Munis de ciseaux ou de tondeuses, ils tentent des coupes maison, avec plus ou moins de succès. "C'est en ce moment que mes clients se rendent compte de l'importance de notre métier !", sourit Marine Vidil. Coiffeuse à Saint-Saturnin-lès-Avignon, elle déconseille fortement de se couper les cheveux tout seul. "Cela peut vite partir en cacahuète. On ne s'improvise pas coiffeur, c'est un vrai métier !"

Pour les coupes courtes, opter pour la tondeuse

Pour les hommes, Marine Vidil conseille d'utiliser le plus grand sabot de la tondeuse pour le dessus et le plus court pour les côtés. "Cela leur permettra d'attendre la fin du confinement et de ne pas avoir les cheveux qui retombent sur les oreilles". Si vous n'avez pas de tondeuse, ne vous lancez pas dans une coupe aléatoire, prévient-elle.

On attend pour la coloration !

Pour celles qui seraient tentées d'aller chercher leur couleur en grande-surface, Marine Vidil leur conseille d'attendre. "Les couleurs de supermarchés sont beaucoup plus compliquées à enlever s'il y a une erreur faite par la cliente. Je leur dis de profiter du confinement pour laisser leurs cheveux respirer, de faire des bons soins, s'amuser à apprendre à se coiffer, se faire des tresses", explique la coiffeuse vauclusienne. Pour celles qui ont des franges, elle conseille de mettre une pince plutôt que faire une coupe malheureuse.

Marine Vidil veut prendre le confinement comme une opportunité de laisser ses cheveux tranquille avant l'été. "Avoir des racines, le gris c'est tendance ! Il faut se dire ça. Moi je suis coiffeuse et je ne me fais pas les racines parce que je veux rester fidèle à mes clientes". 

Des produits à disposition au tabac-presse de Saint-Saturnin

Pour rendre le confinement plus doux, Marine Vidil a proposé à ses clientes de leur mettre à disposition des produits au tabac-presse de la commune. "J'ai hâte de vous retrouver au salon",  échange-t-elle sur sa page Facebook où elle prodigue des conseils chaque jour à celles et ceux qui lui en demandent. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu