Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Retrouvez les résultats définitifs du second tour des Municipales, commune par commune

Tous les résultats
Dossier : Coronavirus Covid-19

Confinement : adoptions d'animaux autorisées, les demandes affluent dans la Drôme et en Ardèche

-
Par , France Bleu Drôme Ardèche

À partir de ce jeudi, les refuges peuvent fournir une attestation à ceux qui souhaitent venir adopter un animal. En Drôme et en Ardèche, les candidats à l'adoption sont de plus en plus nombreux.

Chat - illustration
Chat - illustration © Radio France - Adèle Bossard

Les candidats à l'adoption de chiens ou de chats sont de plus en plus nombreux dans les refuges de Drôme et d'Ardèche depuis l'annonce par le gouvernement que les adoptions seraient facilitées à partir de ce jeudi 16 avril. Dès aujourd'hui, une tolérance sera accordée concernant les déplacements pour l'adoption d'animaux en refuge. Concrètement, les refuges pourront faire une attestation pour permettre à ceux qui le souhaitent de venir, seuls et sur rendez-vous, adopter un chat ou un chien.

Au refuge SPA de Lavilledieu, en Ardèche, Anaïs Arcis salue une "bonne décision, parce que jusqu'à maintenant les gens n'avaient pas l'autorisation de se déplacer en refuge. Donc, légalement, ils seront couverts et nous aussi. D'ailleurs, depuis cette annonce d'un droit de sortie pour adopter en refuge, on a énormément de personnes qui nous appellent pour adopter."

Le refuge des Bérauds, à Romans-sur-Isère, ou celui de l'Espoir, à Pierrelatte, constatent aussi une hausse des demandes d'adoption depuis quelques jours. Dans ces refuges, les rendez-vous pour l'adoption sont déjà quasiment complets jusqu'à la fin de semaine. Et une liste d'attente a même été établie à Romans pour l'adoption de chatons, pour lesquels l'engouement est le plus fort.

Des adoptions réglementées

Mais ces adoptions ne pourront se faire qu'en respectant des règles sanitaires. Les candidats à l'adoption doivent d'abord regarder les animaux qui les intéressent sur le site internet ou la page Facebook du refuge, puis convenir d'un rendez-vous pour venir voir l'animal. Ils devront alors venir seuls et respecter les gestes barrière. À Lavilledieu, la SPA demande également aux adoptants de venir avec un masque

À Pierrelatte, dans le Sud-Drôme, le refuge de l'Espoir ne présentera aux adoptants qu'un ou deux animaux qu'ils auront d'abord sélectionnés sur Internet. Même chose au refuge des Bérauds de Romans-sur-Isère, où le premier choix avec conseils se fera par téléphone après sélection des animaux sur le site, le blog ou la page Facebook.

Mais ce qui inquiète désormais Anaïs Arcis, de la SPA de Lavilledieu, c'est qu'il y ait des retours après le confinement. "Peut-être qu'il y en a qui viennent parce qu'ils ont le temps de rester chez eux, avec l'animal, mais au retour à la vie normale, on espère que les gens ne vont pas nous ramener les animaux", confie-t-elle.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu