Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus

Confinement : les sites de rencontres en chute libre, les consultations et les inscriptions ont baissé de 55%

-
Par , France Bleu Paris, France Bleu

Avec le confinement, les consultations et les inscriptions sur les sites et les applications de rencontres ont baissé en moyenne de -55%, indique ce lundi Stat-rencontres, le comparateur des 118 sites de rencontres en France. Une chute qui s'explique par l'impossibilité de se rencontrer rapidement.

La fréquentation des sites de rencontres en forte baisse.
La fréquentation des sites de rencontres en forte baisse. © Maxppp - Philippe Turpin

On aurait pu penser que le confinement allait pousser les célibataires à se tourner vers les sites de rencontres. Selon l'étude de Stat-rencontres, comparateur des 118 sites de rencontres en France, c'est tout le contraire qui s'est donc produit. Le confinement imposé le 17 mars 2020 impacte fortement, mais dans le mauvais sens, les sites et applications de rencontres.  

Une chute vertigineuse

Selon le comparateur, les audiences de ces sites ont chuté de -55% en moyenne. Le flux des nouvelles inscriptions a aussi été divisé par deux et les membres déjà inscrits reviennent moins régulièrement.

Habituellement, 2.640.000 personnes en moyenne se connectent en ligne, depuis leur ordinateur ou leur téléphone, une fois par semaine. Depuis le début du confinement, environ 1.100.000 personnes ont délaissé ces sites.

Une étude avec un panel de 4.530 utilisateurs.
Une étude avec un panel de 4.530 utilisateurs. - Stat-rencontres

Les sites de libertinage moins touchés que les autres

Les sites spécialisés dans le libertinage comme Jacquie et Michel, Wyylde ou Adultfriendfinder s'en sortent un peu mieux même s'ils enregistrent, eux aussi, une  baisse de fréquentation (-20%).

L’audience a baissé de -45% pour les sites de rencontres consultés depuis un ordinateur comme AdopteUnMec ou EliteRencontre. 

La baisse a été de -65% pour les applications de rencontres avec géolocalisation commeTinder, Hppn, Once ou Grindr.

La chute de l'audience est encore plus vertigineuse (-70%) pour les sites qui organisent des sorties entre célibataires comme OnVaSortir, CpourNous ou SortirBouger). 

Les seniors sont les plus nombreux à avoir laissé tomber

Cette baisse concerne tous les âges, mais elle est encore plus marquée chez les seniors de plus de 60 ans. Pour cette catégorie, la diminution est de -75% pour les connexions journalières. 

Pourquoi ces sites sont-ils en baisse ?

Sur les sites et applications de rencontres entre le premier clic et le rendez-vous "en vrai" il se passe en général une dizaine de jours. Le confinement qui dure et qui risque encore de se prolonger est dissuasif. L'idée d'une rencontre à une date lointaine et incertaine ne plaît pas aux célibataires. Ils pensent qu'il est "trop tôt" pour entamer une discussion, analyse Stat-rencontres.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu