Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Confinement : plus de cinq millions de Français vivent dans un logement surpeuplé

-
Par , France Bleu

Selon l'Insee, plus de cinq millions de personnes vivent dans un logement surpeuplé en France. L'institut, qui publie ce mardi une étude dans le cadre du confinement généralisé dans notre pays, pointe un fort contraste entre petites villes et grandes agglomérations.

Plus de cinq millions de Français vivent dans un logement surpeuplé, selon l'Insee (illustration).
Plus de cinq millions de Français vivent dans un logement surpeuplé, selon l'Insee (illustration). © Maxppp - Maxime JEGAT

L'Insee publie ce mardi une étude autour du confinement généralisé en France, dans le cadre de l'épidémie de coronavirus. Nous ne vivons pas tous la situation dans les mêmes conditions, loin de là. Plus de cinq millions de citoyens vivent en effet dans un logement "au nombre de pièces insuffisant" dans le pays, soit environ 8% des Français.

Pour établir ce chiffre, l'institut a croisé des données, dont celles remontées lors de son recensement de 2016 : le nombre d'habitants de chaque foyer avec la quantité de pièces, hors cuisine et salle de bains. Pour résumer, l'Insee définit une taille insuffisante par le fait qu'il y ait moins d'une pièce par personne. 

Un fort contraste entre petites villes et grandes agglomérations

Le principal enseignement de cette étude, c'est le fort contraste entre grandes agglomérations, petites villes et campagnes. En effet, la suroccupation ne concerne que "2,3% des ménages dans les agglomérations de moins de 10.000 habitants, mais 5,3% dans celles de plus de 100.000 habitants et atteint 13,7 % dans l'agglomération parisienne", détaille l'Insee.

Certaines agglomérations sont davantage concernées comme Nice (11,7 % des ménages), Creil (9,0 %), Marseille (8,6 %) ou encore Montpellier (7,3 %). Quant aux régions métropolitaines, ce sont l’Île-de-France et Provence-Alpes Côte d’Azur qui sont les territoires où la suroccupation des logements est la plus forte. La situation est encore plus marquée dans les quartiers dits prioritaires.

Part des résidences principales suroccupées en 2016 selon la taille de l’agglomération.
Part des résidences principales suroccupées en 2016 selon la taille de l’agglomération. - Insee

La suroccupation est aussi importante en Corse (6,1 %), où la moitié de la population vit en appartement. Selon l'étude, il y a également une forte proportion de logements surpeuplés dans les départements d'outre-mer, notamment en Guyane. Là, plus d'un tiers des ménages étudiés sont surpeuplés.

Les familles monoparentales sont les plus touchées

Selon l'Insee, la composition du ménage influe fortement sur les situations de suroccupation. En effet, seulement 1,7 % des couples sans enfant vivent dans un logement suroccupé, contre 8,1 % pour les couples avec enfants et 18,1 % pour les familles monoparentales. En période de confinement, la situation peut être donc très délicate avec de jeunes enfants. 

Près de 10% des couples, ayant un ou plusieurs enfants de moins de 10 ans, vivent dans un logement suroccupé. Ce taux grimpe à 25 % chez les familles monoparentales ayant un ou plusieurs enfants en dessous de cet âge.

Part des ménages vivant dans un logement suroccupé en 2016.
Part des ménages vivant dans un logement suroccupé en 2016. - Insee

Les départements d'outre-mer, Marseille ou encore Belfort sont des territoires où la proportion de familles monoparentales vivant en appartement est importante (plus de 10%).

Choix de la station

À venir dansDanssecondess