Société

Conflit israélo-palestinien : manifestation pro-Gaza interdite à Paris samedi

Par Julie Guesdon, France Bleu vendredi 25 juillet 2014 à 15:54

Des manifestants propalestinien à Lyon protestent contre l'offensive israélienne sur Gaza
Des manifestants propalestinien à Lyon protestent contre l'offensive israélienne sur Gaza © MaxPPP

La préfecture de police a décidé ce vendredi d'interdire la manifestation pro-palestinienne prévue à Paris demain samedi. En écho, le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve a appelé les organisateurs, dont plusieurs partis politiques d'extrême gauche, à "renoncer" en raison du trajet proposé par les organisateurs.

La préfecture de police de Paris craint encore des débordements. Ce vendredi, elle a annoncé l'interdiction de la manifestation pro-palestinienne prévue samedi au départ de République à 15h. Une manifestation, organisée par les mêmes personnes que celle qui avait été interdite à Barbès il y a une semaine et avait conduit à de violents débordements, dont le "trajet à haut risque" inquiète les autorités.

A lire aussi > Manifestations pro-palestiniennes : retour sur la polémique

Bernard Cazeneuve appelle à "renoncer"

Face aux réactions des organisateurs, dont le Nouveau parti anticapitaliste (NPA) dont certains membres ont annoncé qu'elles allaient braver l'interdiction, Bernard Cazeneuve, le ministre de l'Intérieur, a appelé les participants à "renoncer" : "On sait à quels débordements a conduit la manifestation de samedi dernier". 

Les organisateurs de la manifestation veulent épuiser "tous les recours juridiques" pour que la manifestation soit maintenue. Ils dénoncent "une division entre des citoyens qui seraient légitimes à s'exprimer et d'autres non" et souhaitent négocier le trajet de la manifestation .

Mercredi dernier, une manifestation à l'appel du collectif national pour une paix juste et durable entre Palestiniens et Israélien avait été autorisée et s'est déroulée dans le calme.

Depuis le début de l'offensive israélienne à Gaza, il y a 18 jours, plus de 800 civils ont été tués en Palestine.

La situation à Gaza lundi - Aucun(e)
La situation à Gaza lundi