Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Connexion hachée, coupure totale : la colère des abonnés de la fibre SFR dans le secteur de Maubeuge

-
Par , France Bleu Nord

Depuis des semaines, les clients SFR sont privés de téléphone et d'internet souvent le soir, mais aussi en journée. SFR qui avait identifié la panne assure que le problème a été résolu et que la situation est revenue à la normale lundi, mais les coupures continuent chez de nombreux abonnés.

JeanJacques devant sa box Sfr qui fonctionne mal depuis des semaines à Ferriere la Grande
JeanJacques devant sa box Sfr qui fonctionne mal depuis des semaines à Ferriere la Grande © Radio France - Rafaela Biry vicente France bleu nord

A Maubeuge, Marie a les yeux rivés sur les boutons de sa box SFR depuis des semaines, "vous parlez d'une occupation", rigole la retraitée qui a des problèmes depuis mi-février qui se sont accentués fin mars, avec à un moment des coupures tous les soirs à 21h

On avait l'angoisse de voir 21h arriver, on surveillait, mais ça coupait de toute façon. Et puis il y a les petits qui viennent, il y a leurs dessins animés, ils peuvent pas les regarder, allez leur expliquer quand ils ont 3 ans que ça fonctionne pas ! 

Marie qui a perdu plusieurs fois perdu son calme avec le service client qui lui demandait de débrancher, rebrancher sa box, même de "souffler sur les câbles" s'interroge encore la femme. "la box a bien failli voler à travers la pièce"

La situation s'était rétablie un peu, mais hier rebelote, plus de connexion à 11h45 pendant plusieurs heures. 

Le reportage de Rafaela Biry-Vicente

Des salariés en télétravail à bout de nerfs

Le délégué Hauts de France SFR, Salvatore Tuttolomondo affirme pourtant que la panne réseau est terminée. Pendant 15 jours les techniciens ont tenté de trouver l'explication de la panne dans le secteur de Maubeuge, mais en fait il s'agissait d'une saturation sur la ligne Maubeuge-Lille explique le responsable. Le débit a donc été augmenté et depuis le problème est résolu pour Salvatore Tuttolomondo.

Mais le témoignage de Marie n'est pas isolé, sur le groupe facebook des mécontents de SFR, des clients se plaignent à Boussois, Hautmont, etc. A Ferrière la Grande, Jean-Jacques a aussi a eu des problèmes hier, et il attend toujours l'appel du conseiller pour le rdv téléphonique qu'il avait lui même fixé. Le retraité qui vit mal l'absence de télé en plein confinement a installé une petite antenne intérieure pour capter au moins les chaînes de la TNT

Vous regardez un match de foot et en plein milieu l'écran qui se fige, et puis plus rien, une demie heure, une heure, deux heures, des moments où je vais me coucher que ça n'est pas rétabli ! Vous regardez un film et avant le dénouement ça se coupe...j'en ai plus que marre !

Et puis il y a aussi le témoignage de cette salariée maubeugeoise qui nous appelle de façon anonyme pour expliquer excédée qu'elle a perdu une journée de travail ce mercredi faute de réseau avec une coupure à 9h20 toujours pas rétablie à 16h30. La maman à bout de nerf qui explique que son ado de fils est déprimé de ne pas avoir internet.

Certains comme Marie ont décidé de quitter SFR, d'autres hésitent encore comme  Jean-Jacques, et puis certains aimeraient mais se sentent piégé comme la salariée maubeugeoise à cause de frais de résiliation trop importants.

Salvatore Tuttolomondo conseille à tous ces abonnés encore impactés de contacter une nouvelle fois le service client pour évoquer leurs problèmes pour trouver une solution. Il s'agit "peut-être de cas isolés" explique le responsable qui évoque des gestes commerciaux au cas par cas.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess