Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Le directeur du conservatoire de Mayenne interpelle la ministre de la Culture et dénonce des "incohérences"

-
Par , France Bleu Mayenne

Jean-Christophe Bergeon, à la tête du conservatoire de Mayenne, a écrit une lettre ouverte à Roselyne Bachelot le jeudi 3 décembre. Il s'inquiète de l'avenir des conservatoires à cause de la crise sanitaire, et exprime son sentiment d'injustice.

Les cours de musique vont pouvoir reprendre en présentiel dès le 15 décembre, mais pas les cours de danse et de chant. (Illustration)
Les cours de musique vont pouvoir reprendre en présentiel dès le 15 décembre, mais pas les cours de danse et de chant. (Illustration) © Radio France - Christophe Abramowitz

Après neuf mois de cours à distance, les conservatoires voient enfin le bout du tunnel. Le 26 novembre, la ministre de la Culture Roselyne Bachelot a annoncé qu'ils pourraient rouvrir dès le 15 décembre, avec un protocole sanitaire renforcé. Mais seuls les cours de musique pourront être dispensé à partir de cette date : les cours de danse et de chant, eux, ne pourront pas reprendre avant au moins le 20 janvier. Une décision qui a poussé Jean-Christophe Bergeon, directeur du conservatoire de Mayenne, à prendre la plume et adresser, le jeudi 3 décembre, une lettre ouverte à la ministre. Il y dénonce des "incohérences" dans ce déconfinement en plusieurs temps.

"C'est injuste de faire reprendre le sport collectif en salle le 15 décembre, mais pas la danse", lance le directeur. "C'est aussi incohérent d'interdire les cours de chant, même individuels, alors qu'on envoie les professeurs des conservatoires dans les écoles et les collèges. Je ne vois pas en quoi un cours individuel de chant pose problème dans un conservatoire. En Mayenne, l'élève et le professeur seraient dans une salle de quatre-vingt-dix mètres carré, la distanciation sociale serait facile à mettre en place et il n'y aurait pas de risque de propagation du virus"

30% de baisse des recettes au Conservatoire de Communauté de Mayenne

Plus généralement, Jean-Christophe Bergeon s'inquiète de l'avenir des conservatoires. Les cours à distance ont entraîné des pertes importantes, puisqu'ils sont facturés moins chers que les cours en présentiel. "Au conservatoire de Mayenne, on a déjà perdu 30% des recettes sur le premier confinement, et on va encore en perdre avec le deuxième", explique le directeur du conservatoire. "Je m'inquiète surtout pour les plus petites structures, qui ne pourront pas assumer ces pertes. Certaines collectivités vont devoir demander à leurs conservatoires de travailler avec moins d'argent. Si on ampute un budget de 30 000 euros sur un conservatoire, c'est un poste à temps plein qui saute", déplore Jean-Christophe Bergeon. Les premiers impactés, selon lui, seront les vacataires, très nombreux à travailler dans les conservatoires. Dans sa lettre, il demande alors à la ministre de la Culture des "aides spécifiques en direction des conservatoires"

La lettre de Jean-Christophe Bergeon, directeur du conservatoire de Mayenne, adressée à la ministre de la Culture Roselyne Bachelot le jeudi 3 décembre (page 1).
La lettre de Jean-Christophe Bergeon, directeur du conservatoire de Mayenne, adressée à la ministre de la Culture Roselyne Bachelot le jeudi 3 décembre (page 1). © Radio France
La lettre de Jean-Christophe Bergeon, directeur du conservatoire de Mayenne, adressée à la ministre de la Culture Roselyne Bachelot le jeudi 3 décembre (page 2).
La lettre de Jean-Christophe Bergeon, directeur du conservatoire de Mayenne, adressée à la ministre de la Culture Roselyne Bachelot le jeudi 3 décembre (page 2). © Radio France
Choix de la station

À venir dansDanssecondess